• La Carte du printemps est toujours à refaire Poèmes d’Aimé Césaire

     

     

     

    Dans le cadre du Printemps des Poètes 2013 et du Centenaire d’Aimé Césaire,

    Théâtre à Dauphine1 présente le 21 mars à 20h302 :

     

    La Carte du printemps est toujours à refaire

    Poèmes d’Aimé Césaire

     

    Mise en espace: Richard Soudée.

    Musique: Paul-Herman Lagier.

    Peinture :Micheline Arsenec.

    Danse : Lara Baini.

    Lumière : Philippe Durlin.

    Avec: Pierre Puy, Philippe Cantinol, Salma Belemhani, Paul Flye Sainte-Marie, Hakim

    Meziani, Arnaud Nguyen, Manitra Rajaonarivelo, Abdallah Saffidine, Inès Skandrani.

     

    La parole d'Aimé Césaire est apparue « belle comme l'oxygène naissant » à André

    Breton en 1941 et les citations de Césaire claquent aujourd’hui comme des

    aphorismes qui nous dessillent les yeux: « La carte du printemps est toujours à

    refaire », « un homme qui crie n'est pas un ours qui danse », « l'oeuvre de l'homme

    vient seulement de commencer », …

     

    Chantre de la négritude et de la décolonisation, Césaire a également travaillé à

    l’ouverture culturelle. Cent ans après sa naissance, nous aborderons sa poésie

    comme un « tiers-espace » où peuvent dialoguer les peuples. Notre hommage au

    poète se fera avec la rencontre d’artistes antillais et d’interprètes originaires de

    plusieurs continents.

     

    Le Printemps des Poètes 2013 est dédié aux « voix du poème » et nous proposons

    d’écouter la langue de Césaire à travers différents accents et scansions. Un

    « diseur » caribéen et un comédien exploreront conjointement l’oralité et l’écriture du

    « Cahier d’un retour au pays natal ». Un chœur étudiant multiculturel proférera le

    « Je » césairien, en adoptant une approche polyphonique parlée de poèmes choisis

    dans l’ensemble de l’œuvre.

     

    Au sein de la compagnie de Mehmet Ulusoy3, Pierre Puy a participé à la création

    d’ « Une saison au Congo », au Théâtre de la Colline, et Richard Soudée est venu à

    plusieurs reprises en tournée en Martinique, au festival international créé par Aimé

    Césaire. Les vocations artistiques des Martiniquais Philippe Cantinol, Paul-Herman

    Lagier (cofondateur du groupe Malavoi) et Micheline Arsenec ont été marquées

    précocement par l’action culturelle instituée par le maire de Fort-de-France.

     

     

    1 en collaboration avec le Tarhunda Théâtre et avec le soutien de l’Université Paris-Dauphine

    2 Paris-Dauphine, amphi 9. Entrée gratuite. Réservation conseillée au 01 44 05 44 23.

    3 Béatrice Picon-Vallin et Richard Soudée (dir.), Mehmet Ulusoy. Un théâtre interculturel, Lausanne, L'Age d'Homme, 2010.

     

     

    « Aimé Césaire invité en toute amitié à Maubeuge Conférence "Aimé Césaire, liturgie et poésie charnelle" d'André Lucrèce présenté dans le Salon de la gare Saint-Lazare »

  • Commentaires

    1
    Christian D
    Mercredi 27 Février 2013 à 16:34

    La couverture est magnifique, c'est le BLEU DE L'ÂME. Le ciel va être voyageur pour des mois.

    Vive la poésie.

    Christian

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :