• Conférence Aimé Césaire le 22 mai 2013 au Lycée Louis le Grand

    Conférence  Aimé Césaire le  22 mai 2013 au Lycée Louis le Grand

    Conférence  Aimé Césaire le  22 mai 2013 au Lycée Louis le Grand

     

     

    Monsieur Michel BOUCHAUD, proviseur du lycée Louis le Grand, 

    Madame Marie-Victoire VÉNUS PLOTON, proviseur-adjoint dans lacadémie de Paris,

     

      

    Ont lhonneur de vous convier à une conférence dans le cadre de la commémoration du centenaire de la naissance dAimé Césaire : 

    « Cahier dun retour au pays natal ou labsolue probabilité de la vie » 

    par monsieur Guillaume Suréna, psychanalyste, spécialiste de la poésie de Césaire. 

     

    Mercredi 22 mai 2013 à 19 heures précises dans l’amphithéâtre 

     

    En la présence de mesdames Myriam Cottias, présidente du Comité national pour la mémoire et lhistoire de  lesclavage, Sophie Elizéon déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des français doutre-mer, Danielle Apocale, déléguée générale à lOutre-mer au cabinet du maire de la Ville de Paris. 

             Vous êtes prié(e) de vous munir dune pièce didentité et de confirmer votre 

              présence par mail : venusplotoncentenairea.cesaire@gmail.com 

             Lycée Louis le Grand _125 rue Saint-Jacques 75005 Paris, RER B
      

             Métro Luxembourg ou Saint-Michel-Notre-Dame,  Bus 21, 38, 89 

     

    Le Cahier de Césaire

    ou « L’absolue probabilité de la vie »

     

    Le Cahier d’un retour au pays natal est le premier acte poétique d’Aimé Césaire. Ce cahier est à l’origine d’un bouleversement intellectuel sans précédent dans le monde noir, et qui nous a conduits, avec nos contradictions, à reprendre notre place dans l’histoire du monde. Il n’a pas encore épuisé toutes ses possibilités.

    Césaire n’est pas le premier nègre à dénoncer les crimes du colonialisme occidental et son racisme. Mais il est reconnu, par tous, comme celui qui a donné ses fondements les plus sûrs à cette dénonciation notre combat émancipateur.

    Cahier est souvent présenté comme un Cri. Mais seulement un cri qui n’aurait pas sû rendre compte de la complexité de la réalité sociale et humaine du pays natal. D’autres auront eu la tâche, en décrivant la réalité empirique colorée du petit peuple, d’accomplir ce travail et du même coup ils auraient dépassé la négritude et relégué Césaire au rang de pauvre référence du passé.

    Par cette conférence, contre cette caricature, Guillaume Suréna veut affirmer et démontrer que Cahier est, plus qu’un cri, avant tout une œuvre esthétique majeure, pleinement aboutie et toujours actuelle. Son efficacité politique et historique est la conséquence de cette réussite esthétique. Cahier… fonctionnent à plusieurs niveaux simultanément, il remet en cause la langue maléfique de la nuit qui par définition nous trompe.

    C’est une nouvelle lecture qui est ici proposée…

     ________________________________________________________

    Guillaume Suréna,

                                     Psychanalyste antillais est militant de la lutte contre le colonialisme culturel et politique de l’Occident. Il adhère totalement à la Négritude définie par Aimé Césaire et qui se mesure au compas de la souffrance. Il a introduit dans les Etudes césairiennes l’importance de la psychanalyse des processus inconscients et préconscients et la question du père, là où on ne parlait que de figure maternelle de l’Afrique…

    « La lettre de Léonce Lebrun"Aimé Césaire Plume Ebène" par Christian Bardol, Marlène Emmanuel-Emile et Huguette Bellemare aux Editions Lafontaine »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :