• Aimé Césaire 1913-2013 Un homme Une vie

     

    AIMÉ CÉSAIRE, Le Chantre de la Négritude

     

     

     

    Ma poésie parle pour moi…

    La poésie révèle l’homme à lui-même. Ce qui est au plus profond de moi-même se trouve certainement dans ma poésie. Parce que ce « moi-même », je ne le connais pas. C’est le poème qui me le révèle et même l’image poétique.

    Aimé Césaire, Nègre je suis, nègre je resterai, Entretiens avec Françoise Vergès

     

     

    Ma négritude n’est pas une pierre, sa surdité ruée contre la clameur du jour, ma négritude n’est pas une taie d’eau morte sur l’œil mort de la terre. Ma négritude n’est ni une tour ni une cathédrale, elle plonge dans la chair rouge du sol, elle plonge dans la chair ardente du ciel

    Elle troue l’accablement opaque de sa droite patience.

    Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal

     

     

     

    Qui est Aimé Césaire ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :