• HISTOIRE

    Conséquences de l'esclavage : une étape est franchie

    Adams KwatehMercredi 02 novembre 2016
    Conséquences de l'esclavage : une étape                  est franchie
    La question des réparations abordée par Moussa Alo Iyé, responsable à l'UNESCO de La Route des esclaves.
    Avec une participation de centaines de personnes par jour en Martinique, puis en Guadeloupe, le colloque scientifique international sur l'impact psychique de l'esclavage a tenu le pari en terme de fréquentation et de pistes de réflexion pour l'avenir. « Bilan plutôt satisfaisant » , se réjouit le professeur Aimé Charles-Nicolas, président de l'association First Caraïbes, initiatrice de la rencontre.
     Ce sont les chercheurs de neuf pays d'Afrique, d'Europe et des Amériques qui se sont retrouvés les 26 et 27 octobre en Martinique et le 28 octobre en Guadeloupe, à l'initiative de l'association First Caraïbes. Au menu de leur rencontre, une interrogation : « L'esclavage : quel impact sur la psychologie des populations ? » Une première dans nos pays, car les travaux ont été pluridisciplinaires, en plus de sa tenue en Guadeloupe et en Martinique. Le Mémorial ACTe, à Pointe-à-Pitre, a accueilli le dernier jour du colloque devant les responsables politiques, culturels et associatifs de l'archipel. 
     
     Deux jours plus tôt, une vingtaine d'intervenants, composés d'historiens, de psychiatres, de généticiens ou de psychologues, a alimenté la rencontre en Martinique. Ici comme en Guadeloupe, la première question pointée du doigt a été l'existence reconnue unanimement du traumatisme dans les populations dont les ancêtres ont subi l'esclavage. Le phénomène se manifeste de multiples manières démontrées dans des observations cliniques et des recherches aussi bien aux Etats-Unis qu'en Jamaïque. Le docteur Edwin Nicols, venu des Etats-Unis, 85 ans, a insisté sur « l'héritage psychologique » qui frappe les Afro-descendants. 
     
     Pour déceler les mécanismes et les ramifications qui subsistent encore, des spécialistes ont fait référence aux travaux du Martiniquais Frantz Fanon, considéré comme le précurseur de la psychiatrie dans les sociétés post-esclavage. De l'intériorisation de l'infériorité aux addictions et la sur-représentation des Noirs dans les faits de violences aux Etats-Unis, le colloque a abordé aussi le cas des Afro-descendants au Brésil, le dernier pays à abolir l'esclavage en 1888. « L'esclavage, à plusieurs égards, a continué dans le présent » , a déploré une universitaire brésilienne. « Et ni nous brisions le cycle de l'infériorisation ou de la supériorisation des uns sur les autres, nous aurions la plus grande révolution planétaire » , a souhaité le docteur Benjamin Bowser. 
     
    Les intervenants caribéens aux côtés de l'historien Armand Nicolas qui leur a offert un exemplaire de son livre sur les Caraïbes.
    Le colloque suivi attentivement par les élus et les représentants de la société civile...
    « OUI, IL Y A TRANSMISSION, MAIS TOUT EST RÉVERSIBLE »
     
     Aucune question n'a été éliminée, y compris celle sur les réparations. En Guadeloupe, elles ont été abordées à la fois sous l'angle des demandes faites par des associations comme le MIR (le Mouvement international pour les réparations) et des réponses données par des états au statut des Afro-descendants. Le débat a montré que les réparations ne forment pas un bloc unique et que la première des réparations est l'enseignement de l'histoire de l'Afrique et les formes de mise en esclavage. 
     
     Par ailleurs, les mesures d'accompagnement économique ont été soulignées par des intervenants et l'assistance, mais il ne s'agit nullement de réparations pécuniaires. L'accès à la terre et la préservation des lieux de résistance comme les Kilombos au Brésil ont été mentionnés parmi les possibilités de faire disparaître « la discrimination systémique » . 
     
     La question de la transmission du traumatisme qui suscite des interrogations a été traitée par la chercheuse suisse Ariane Giacobino. « Oui, il y a transmission, mais tout est réversible » , observe-t-elle. Dès lors comment faut-il le dépasser ? En Jamaïque, l'introduction des expressions culturelles dans les écoles a réconcilié les enfants avec leur passé. Le parallèle a été tout de suite fait par le professeur Aimé Charles-Nicolas et Ariane Giacobino avec les dessins et peintures réalisés par des élèves des écoles du Lamentin, Fort-de-France et Lamentin sur leur vision de l'esclavage. Cette manifestation s'est tenue mardi dernier au Domaine de La Pagerie en partenariat avec Canopé, le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques. On vise donc l'avenir pour avoir une mémoire apaisée dans la longue marche vers « la réconciliation » , selon Aimé Charles-Nicolas. 
     
     Le premier colloque sur les traumatismes liés à l'esclavage est appelé à se reproduire sous diverses formes, par exemple des conférences-débats entre les professionnels du secteur sanitaire et social et les historiens ou les psychologues. Les participants ont décidé également d'aller plus loin en créant un observatoire dont la forme n'est pas révélée. 
     
    ILS ONT DIT
    Aimé Charles Nicolas, président de l'association First Caraïbes : « Ce colloque n'est pas une conclusion »
    Aimé Charles-Nicolas, clôturant le colloque en Guadeloupe, tire un bilan satisfaisant.
    « Nous avons établi des faits psychiques, politiques ou psychiatriques. Donc nous pouvons dire que les voies sont ouvertes pour une auto-réparation personnelle et aussi une réparation collective. Il y a un impact du traumatisme de l'esclavage sur nos populations, voire toute la planète. Il faut donc poursuivre le travail personnel et collectif, car ce colloque n'est pas une conclusion, mais il permettra de revenir par des séminaires et poursuivre des discussions. »
    Gilbert Pago, historien co-organisateur du colloque : « La rencontre a eu un véritable écho »
    « C'est un triomphe en matière de fréquentation et de contenu. En Martinique et en Guadeloupe, une moyenne de 1000 personnes ont assisté par jour au colloque. Rapporté à la population française, c'est l'équivalent de 100 000 personnes. Donc la rencontre a eu un véritable écho. Les participants ont abordé des thèmes importants et veulent aller plus loin.
    Contrairement à ce l'on pourrait penser, les sujets sont porteurs et attendent d'être développés dans un cadre interdisciplinaire. »
     



    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous,
     
    Vous trouverez, en pièce jointe, le programme du séminaire 2016-2017 organisé par l'université de Paris 8 :

     
    Les populations noires en France : du préjugé de couleur à la color-blindness (XVIIe-XXIe siècle)
     
    Pour mémoire, je vous rappelle notre séance de l'APECE (Céline Flory, De l'esclavage à la liberté forcée - Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraïbe française au XIXe siècle) du samedi 5 novembre prochain.
     
    Cordialement.
    Thierry Roquincourt
     
    apece1750-1850.blog4ever.com

    votre commentaire
  •  

    FranceTV Education
    FranceTV Education

    LE DOSSIER DU MOIS :

    Nos ancêtres les Gaulois ? Mais aussi                              Romains, Francs, et… Sarrasins
    Nos ancêtres les Gaulois ? Mais aussi Romains, Francs, et… Sarrasins
     
    ENTRER DANS L'HISTOIRE

    votre commentaire
  •  
     
    DE 22h A L’AUBE (A NANTERRE, proche A86)
     
    RÉSERVEZ VITE VOS PRÉ VENTES AU 06.79.47.64.07
     
    VENEZ AVEC QUI VOUS VOULEZ, VOUS SEREZ LES BIENVENUS
     

     

     L’AFTER CARNIVAL VOUS OUVRE SES PORTES LE VENDREDI 11 NOV.


    votre commentaire
  •  
    View in Browser
     
     
    ACADEMIE DE L'ART CULINAIRE DU MONDE CREOLE
     
     
    INVITATION
     
    Prenez part à la 3° Edition des Trophées de l'Art Culinaire Créole qui se déroulera le 
    Samedi, 05 Novembre
    à l'Espace Reuilly Paris(12°)
    Au Programme :
    Remise de Prix, Installation d'Ambassadeur de l'Académie et un
    MENU concocté par le Chef Jérome BERTIN
    Trophées d'Honneur 2014
     
     
     
     
    Les Trophées de l'Art Culinaire Créole distinguent et récompensent le savoir, le savoir-faire des professionnels de la gastronomie créole œuvrant pour la promotion et la sauvegarde de cette dernière.

    Temps fort de l'année, Les Trophées de l'Art Culinaire Créole organisés par l'Académie du même nom sont reconduits cette année avec des invités de marques.

    Ces Trophées récompenseront les meilleurs chefs avec comme invité d'Honneur Jessica HARRIS, Historienne Culinaire qui nous vient des Etats-Unis.
     
     
    RESERVEZ VOTRE PLACE ICI
     
    Pour participer, votre inscription esty obligatoire. Veuillez cliquez sur l'image ci-contre ou le bouton ci-dessous.
    ATTENTION : LE NOMBRE DE PLACE EST LIMITE
     
    Réservez Ici
     
     
    Menu concocté par le Chef Jérôme BERTIN
     
    PRÉ-ENTRÉE
    Brunoise de poisson Dans bain d'épices

    ENTRÉE
    Ravioles de ouassous ,bisque parfumée a la citronnelle

    PLAT
    Noisette de veau aux champignons des bois parfumée au bois d'inde, Crumble de noisettes.
    Acc : nuage de patates douces, croustillant de risotto à la truffes et parmesan .

    PRÉ DESSERT
    Pana cotta ,coulis de patate douces et éclats cacao

    DESSERT
    Déclinaison chocolat, Cœur banane 
     
     
    This email was sent to lucafrika@yahoo.fr
    You received this email because you are registered with Your Company
     
     
    Envoyé par
    SendinBlue
     
     
    © 2016 PHOENIX AGENCIES
     

    votre commentaire
  • Mesdames, Messieurs,
     
    Bonsoir à tous, 
     
     
    C'est avec grand plaisir que je vous transmets le premier numéro de la newsletter Yékri. Yékra !!!
     

     
    Son objectif : « représenter une effervescence kréyol en diffusant des informations socio-culturelles liées à l'Outre mer, particulièrement de la Caraïbe et de l'Océan indien. »
     
    SOMMAIRE
    - Arts vivants ; 
    - Cuisine ; 
    - Solidarité ; 
    - Devoir de mémoire ; 
    - Vie associative ; 
    - Poésie ; 
    - Divertissement.
     
    EN SUPPLEMENT
     
    - Supplément1 : Programme Circonvergence
     

     
    - Supplément2 : Nouvelles images d'Haïti
     
     

     
     
    Pour que vivent les cultures créoles !
     
     
    M. BERNOS

     


    votre commentaire
  • Diffusion des deux  derniers documentaires de Rokhaya Diallo sur France Ô et TV5

    #succescaribeens

    "USA : Recette caribéenne du succès"
     
    UN DOCUMENTAIRE INEDIT ECRIT ET REALISE PAR ROKHAYA DIALLO:

    Mercredi 2 Novembre  à  20h50 sur FRANCE Ô
     
    #coupablesdetrenoirs

    "De Paris à Ferguson : coupables d'étre noirs"

    UN DOCUMENTAIRE ECRIT ET REALISE PAR ROKHAYA DIALLO:

    Jeudi 3 Novembre  à  21h sur TV5 MONDE
     
    À quelques jours de l'élection présidentielle américaine, Nella Bipat s’intéresse aux immigrés d'Amérique. Dans le premier documentaire, Rokhaya Diallo mène une enquête inédite auprès des Caribéens. Puis gros plan sur l'intégration réussie des Hispaniques au Texas.

    RESUME DU DOCUMENTAIRE: 

    De Miami à Washington, en passant par New York, Rokhaya Diallo part sur les traces de la diaspora caribéenne et s'interroge sur les raisons du succès de cette immigration choisie. Quel point commun y a-t-il entre les Antillais de Washington et les Caribéens anglophones de New York ? Dans quelles circonstances sont-ils arrivés aux États-Unis ? Comment ont-ils été accueillis ? Quelles difficultés ont-ils rencontré ? Se sentent-ils Américains ? Leur double identité est-elle une force ? Le documentaire propose de suivre le quotidien de personnalités telles que l’acteur Jimmy Jean-Louis. Il évoque également les pionniers qui ont marqué de leur empreinte l’histoire contemporaine américaine, comme le Jamaïcain Marcus Garvey, père du panafricanisme, ou les acteurs Sidney Poitier, d’origine bahamienne, Harry Belafonte, né d’un père martiniquais et d’une mère jamaïcaine, ou la Barbadienne Rihanna, symbole par excellence de cette réussite.

    Retrouvez un premier extrait du documentaire: Témoignage émouvant de l'acteur Jimmy Jean Louis sur ce qui a été pour lui le début de sa success story.

    Retrouvez un second extrait du documentaire: À New York, l'historienne Natasha Lightfoot raconte l'histoire de l'immigration caribéenne

    RENDEZ VOUS LE MERCREDI 2 NOVEMBRE A 20H50 SUR FRANCE Ô
    Le mandat de Barack Obama touchant à sa fin, TV5 propose de revenir sur les questions raciales qui ont agité son mandat, malgré la "société ostracisme" tant rêvé aux lendemains de son élection.

    RESUME DU DOCUMENTAIRE :

    Après une série de crimes commis par la police contre des Noirs dans plusieurs villes aux États-Unis, le monde a vu émerger une génération d’activistes noirs américains qui, avec des moyens inédits, a su mobiliser l’opinion internationale. 
    En France, les médias ont couvert cette actualité, en n’hésitant pas à dénoncer le racisme institutionnel aux États-Unis. Pourtant, notre pays est confronté à la même problématique. Rokhaya Diallo, militante antiraciste française et noire, a donc décidé d’aller à la rencontre de ces nouveaux activistes pour comprendre les différences entre son pays et le leur. Issus des milieux populaires, responsables religieux ou étudiants, ils s’inscrivent dans la lignée de leurs aînés Martin Luther King et Rosa Parks. Ils revendiquent pourtant leur autonomie par rapport aux mouvements historiques des droits civiques. Qui sont ces jeunes qui ont vu un Noir accéder à la Maison-Blanche alors qu’ils étaient à peine en droit de voter ? Ils constatent avec colère que leur pays n’en a pas fini avec le racisme…

    Retrouvez un premier extrait du documentaire: La militante Rika Tyler raconte son engagement consécutif à la mort de Mike Brown

    Retrouvez un second extrait du documentaireRokhaya Diallo se rend en Alabama sur les traces de l'histoire des des droits civiques portés entre autres par Martin Luther King et Rosa Parks. 


    RENDEZ VOUS LE JEUDI 3 NOVEMBRE A 21H SUR TV5 MONDE
    Documentaires

    USA : la recette caribeenne du succes 
    Mercredi 2 Novembre à  20h50 sur France Ô

    De Paris à Ferguson : coupable d'etre noir
    Jeudi 3 Novembre à 21h sur TV5 Monde

    Auteure-réalisatrice Rokhaya Diallo
    Production Rok’n Prod/ Esperanza Productions/ Smooth and Slide/ Real Eyes/ Temps noir, avec la participation de France Télévisions et de TV5 Monde

    Durée 52 min
     

    votre commentaire
  •  
    Mémoires et Partages vient de publier une mise à jour sur la pétition que vous avez signée intitulée "Réhabiliter les Tirailleurs victimes du plus grand naufrage maritime de France"

     

    FLASHMOB "les oubliés du 11 novembre" à Paris

    28 oct. 2016 —
    Rendez-vous le 10 novembre à l’installation-Hommage devant le Ministère de la Défense. 
    Cet événement vise à solliciter l’attention de l’opinion nationale à propos d’une histoire méconnue par les français: celle de la plus grande catastrophe maritime française ayant coûté la vie à cent soixante-dix-huit (178) tirailleurs sénégalais mobilisés pendant la première guerre mondiale.
    Lire la suite
    PARTAGER CETTE MISE À JOUR AVEC VOS AMIS
       Partager    Tweeter  

    votre commentaire
  • Si vous souhaitez recevoir cet agenda régulièrement chaque début

    de mois, sachez qu'il est gratuit : il suffit de m'autoriser à vous le

    transmettre 

     

    jp.vanhoove@wanadoo.fr

     

     Mon souhait pour 2016 est que cet agenda vous soit utile à multiplier 

    vos sources et réseaux d'information concernant l'Afrique:  Alors que

    les expéditions ouvertement coloniales ne sont plus de mise, ce continent

    aux multiples ressources continue d'être le siège de féroces combats par

    Africains interposés.

     

    En complément à la corruption et couvert par un manteau médiatique

    chargé de bons sentiments apparaissent de nouvelles formes de contrôle

    comme le soutien au terrorisme ou à de quelconques rebellions que les

    états prédateurs viendront ensuite, si besoin est, appuyer ou combattre

    militairement.

     

    C'est par la compréhension de ces jeux de prédation que les africains et

    leurs amis sortirons de ces pièges qui leur sont tendus et qui les divisent.

    L'agenda des actions africaines n'a pas pour objectif de fournir des clés

    d'analyse : juste indiquer qui fait quoi : à chacun de se constituer son

     

    réseau d'information en fonction de ses besoins et de ses aspirations.

     

     

     

    Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

     

    jusqu'au 15 novembre : Festival Alimenterre : Depuis 2007, le Festival de films documentaires ALIMENTERRE, coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), est un événement incontournable sur les enjeux du droit à l'alimentation. Il mobilise 900 acteurs locaux engagés à sensibiliser plus de 55 700 spectateurs en France et dans 9 pays sur ces problématiques. Axée sur la thématique "Solutions pour nourrir la planète", la sélection de films 2016 met à l’honneur des héros du quotidien, paysans, populations autochtones, élus, entrepreneurs, consommateurs, issus des 4 coins de la planète qui s’engagent en faveur d’une agriculture et une alimentation durable. Vous souhaitez vous engager pour défendre l’agriculture locale et paysanne sur votre territoire ? Vous aussi, organisez une projection-débat ALIMENTERRE et rejoignez les centaines de bénévoles mobilisés sur toute la France et dans 9 pays. Au programme : des centaines d’animations tout public, des rencontres, et surtout, une multitude d’idées pour agir. , 8 films pour débattre sur les « Solutions pour nourrir la planète » Dans la catégorie long et moyen-métrage : Food Chains de S. Rawal, E. Schlosser de et avec Eva Longoria (82 min) !, 10 Billion, What’s on your plate ? de V. Turn (100 min), La guerre des graines, de S. Quillet et C. Montfort (52 min) - Dans la catégorie court-métrage : Manger c’est pas sorcier de E. Sodji (34 min), en partenariat avec l'association Oadel et Elevages sans Frontières, Pérou, la nouvelle loi de la jungle (24 min) de F. Reinhardt, R. Vargas, P. Simon et L. Fossart, en partenariat avec la Fondation France Libertés, The Change de F. Ribezzo (15 min), Les guerrières de Babassu et Liberté (7 min) de P. Redman, en partenariat avec la campagne If not us, then Who ?. - Rens. Minh Maudoux du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) 01 44 83 88 50 et 51 info@cfsi.asso.fr ou communication@cfsi.asso.fr www.festival-alimenterre.org, www.cfsi.asso.fr, www.alimenterre.org

     

    le 1er novembre : Déclenchement de la révolution algérienne

     

    du jeudi 3 au jeudi 10 novembre : Semaine de la finance solidaire : Finansol organise sa grande campagne de communication annuelle en lançant la 9ème édition nationale de la Semaine de la finance solidaire. Véritable opération de sensibilisation, celle-ci veut faire prendre conscience à chacun qu’il est possible de donner du sens à son épargne en soutenant des projets répondant aux enjeux de notre société. www.finansol.org

     

    le 6 novembre : journée internationale pour la prévention de l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé

     

    le 7 novembre : journée internationale de l'écrivain africain

     

    le 9 novembre : journée internationale de mobilisation et la lutte contre le terrorisme et des mouvements terroristes dans le monde

     

    le 10 novembre : Fête de Maputo au Mozambique (chaque grande ville a sa propre fête).

     

    le 11 novembre : Fête de l'indépendance de l'Angola

     

    du samedi 12 au dimanche 20 novembre : 19è édition de la semaine de la solidarité internationale (SSI) - La solidarité internationale ne doit pas être l'affaire que des ONG et des états. Parce que chacun a son rôle à jouer pour faire avancer la société vers moins de pauvreté et d'injustices, la SSI le dit : la solidarité internationale, c'est l'affaire de tous ! Comment changer le monde tous les jours, toute l'année, à l'autre bout du monde, mais aussi tout près de chez soi ? - Pour connaître le programme en ile de France Coordination en région Paris - Seine-et-Marne - Yvelines - Essonne - Hauts-de-Seine - Seine-Saint-Denis - Val-de-Marne - Val-d'Oise : 8, passage Dubail, 75010 - Paris 10è - Rens : 01.44.72.89.78 contact@lasemaine.org http://www.lasemaine.org

     

    le 12 novembre : Journée de commémoration du 12 novembre 1975, date anniversaire de l'admission des Comores aux Nations Unies (40 ans de luttes contre la françafrique et contre l'occupation illégale de l'île comorienne de Mayotte

     

    le 13 novembre : journée internationale de la gentillesse

     

    en novembre : semaine de la solidarité internationale

     

    le 16 novembre : journée internationale de la tolérance

     

    du vendredi 18 novembre au 24 décembre : 28eme édition de notre festival Africolor L’Afrique sera à l’honneur dans toute l’Ile de France - Entre transes en tous genres, révolutions citoyennes, blues façon Ali Farka Touré, émancipations féminines, les nouvelles générations de cette Afrique Debout mettent Africolor sur courant alternatif. Des soirées survoltées consacrées au rap citoyen, au ballet de Casamance, à l’Afrique Enchantée, pendant un mois et demi les musiques africaines vont éclairer la Seine-Saint-Denis et au-delà. - Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    le 20 novembre journée mondiale des droits des enfants

     

    le 20 novembre : journée de l'industrialisation de l'Afrique

     

    le 21 novembre : journée mondiale des pêcheurs artisans et des travailleurs de la mer

     

    le 25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

     

    le 28 novembre : Fête de l'indépendance de la Mauritanie (1960)

     

    Actions situées région parisienne ou non localisées

     

    Actions situées dans l'Oise (60)

     

    mardi 15 novembre à 20h : Projection du documentaire Capitaine Sankara et débat sur l'actualité de la Françafrique : Ciné-Débat en présence de Julien Moisan, coordinateur des campagnes de l’Association Survie « Ensemble contre la Françafrique » et en partenariat avec le Collectif « Ni guerres ni état de guerre » et l’Association Socio-Culturelle des Africains de l’Oise. « Capitaine Thomas Sankara » dévoile le destin unique du président du Burkina Faso, de son élection en 1983 à son assassinat en 1987. Révolutionnaire, féministe et écologiste, Thomas Sankara a transformé l’un des pays les plus pauvres du monde en défendant la voix des exclus jusqu’à la tribune de l’ONU pour réclamer l’annulation de la dette africaine. Ces archives étonnantes redonnent la parole à ce leader charismatique qui a marqué les consciences bien au-delà de l’Afrique. - Lieu : Association Culturelle Argentine, 8 avenue de Bourgogne, Beauvais (60) - Rens. 03 44 10 30 80 asca@asca-asso.com www.asca-asso.com

     

    Actions situées à Paris (75)

     

    jusqu'au 21 décembre 2016 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d'œuvre d'Afrique dans les collections du musée Dapper - Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l'Afrique centrale ou dans celles de l'Afrique de l'Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l'ancienneté. L'exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n'ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu...) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) - Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è - Rens. 01 45 02 16 02 - 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

     

    du samedi 5 au dimanche 13 novembre de 10h30-19h - nocturne 21h le vendredi 11 : Edition 2016 de Marjolaine, le grand salon bio du Parc Floral de Vincenne, mais aussi sur l'Afrique : Croq'nature voyage : Organisation de voyages équitables et solidaires + ONG de développement local en Afrique (Association Amitié Franco-Touareg). Mana Breizh, Mana Bokk : Représentation de coopératives de femmes en Afrique de l'Ouest et Amérique latine. Produits: superaliments en vrac. - Entrée 10 € (donnant accès aux stands, conférences et ateliers) , réduit : 7 € (adhérents Nature & Progrès, chômeurs, invalides, étudiants, bénéficiaires du RSA) , Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans - Lieu : Salon marjolaine, parque Floral de Vincenne M° : Château de Vincennes (ligne 1), Navettes gratuites au métro Château de Vincennes, sortie 3 (tête de rame), Bus : 112 (arrêts Parc Floral, stade Léo Lagrange, Plaine de la Faluère) http://www.salon-marjolaine.com/

     

    jusqu’au 15 janvier 2017 : The Color Line : La ségrégation au prisme de l'art : Stéphanie Pons, diplômée de l’Ecole du Louvre et spécialiste de l’histoire de la photographie, est en charge de la communication digitale du Groupe de recherche Achac. Dans cette tribune, elle revient sur l’exposition The Color Line. Les artistes africains américains et la ségrégation présentée au musée du quai Branly - Rens. http://www.achac.com/blogs http://achac.com/diasporas-en-france/

     

    jusqu'au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition "Sacrées Graines" : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. - Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson - et - ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    jusqu'au 15 janvier 2017, mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h : Exposition The Color Lin: Les artistes africains-américains et la ségrégation: Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la ségrégation ? À travers chefs-d'oeuvres et documents, l'exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette "ligne de couleur" discriminatoire. 1er dimanche du mois : le musée est gratuit - Lieu : Galerie Jardin du Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7è, RER C Pont de l’Alma / M° Alma-Marceau / - Rens. 01 56 61 70 00 contact@quaibranly.fr publics@info.quaibranly.fr http://www.quaibranly.fr

     

    jusqu'au 15 janvier 2017 de 10h à 18h : Exposition, Kehinde Wiley, oeuvre d'art, peinture : Kehinde Wiley est un artiste peintre né en 1977 à Los Angeles, travaillant entre New York, Pékin et Dakar. Elevé dans un quartier défavorisé, ce peintre virtuose, diplômé de Yale, est souvent décrit comme un «superlatif vivant». S’inspirant des maîtres de la peinture classique tels que Titien ou Van Dyck, Wiley réalise des portraits colorés de jeunes noirs ou métisses. En effet, les modèles sont anonymes, rencontrés lors de castings de rue sauvages. Par conséquent, il créé des collisions entre l’histoire de l’art et la culture populaire. L’artiste héroïse, érotise, les « invisibles » traditionnellement exclus des représentations du pouvoir. Lieu : Le Petit Palais, av Winston Churchill, Paris 8è - Rens. http://kehindewiley.com http://www.petitpalais.paris.fr/

     

    du mercredi 2 novembre au 23 novembre : Exposition "les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14" : à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique … - Lieu : Mairie du 7ème arrondissement, 116 Rue de Grenelle - Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org- Présentation de l’exposition http://lacaravanedlm.tumblr.com/

     

    mercredi 2 novembre de 15h à 17h30 : Ciné-Gouter : projection du film Lamb, suivie d’un délicieux goûter  pour échanger autour du film tout en se régalant. Ce long métrage du réalisateur éthiopien Yared Zeleke, retrace l’aventure d’un petit garçon, Ephraïm, toujours accompagné de son inséparable et précieuse brebis. Confié à des parents éloignés, il s’adapte mal à sa nouvelle vie. Un jour, son oncle lui annonce qu’il devra sacrifi er sa brebis pour le prochain repas de fête. Mais Ephraïm est prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui. Il va alors utiliser son talent : la cuisine… - À partir de 8 ans - Le goûter est proposé par la Boulangerie Tembely (33, rue Myrha, Paris 18e). Entrée libre sur réservation - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    mercredi 2 novembre de 18h45 à 20h30 : "Le voyage des idées" Soirée consacrée au voyage des idées, en présence de Matthieu Dardaillon (Fondateur Ticket for Change et co-auteur "A la rencontre des entrepreneurs qui changent le monde : l’aventure destination changemakers" (Rue de l'échiquier, 2014)), Isabelle Lefort (Directrice Editoriale du Positive Economy Forum, co-auteur "l’Atlas de la Planète Positive" (Les liens qui libèrent, 2015)), Antonin Torikian (Directeur Institut FABERNOVEL) et Matthieu Lerondeau (Co-fondateur et directeur associé La Netscouade). Cette soirée placée sous le signe de l’inspiration sera l’occasion de découvrir le récit de celles et ceux qui agissent et innovent aux quatre coins du Globe, pour changer leurs territoires et le monde. Qui sont les entrepreneurs novateurs d’aujourd’hui ? Quels pays en concentrent le plus ? Les méthodes d’innovations sont-elles similaires d’un territoire à l’autre, d’un acteur à l’autre ? Comment favoriser le partage de bonnes pratiques ? Comment dupliquer les innovations et les insérer dans un contexte socio-économique différent ? Comment est-ce que les entreprises établies se saisissent-elles de ces initiatives positives ? - Lieu : Carreau du Temple. - Inscription obligatoire simon.bitaudeau@groupe-sos.org http://up-conferences.fr/evenement/voyage-idees

     

    mercredi 2 novembre à 19h : Soiré de littérature africaine (mais pas que !) et d’afro-féminisme - 1- Didier Epsztajn présentera l’ouvrage de Bell Hooks « Ne suis-je pas une femme. Femmes noires et féminisme », (Éditions Cambourakis, 2015) : Dans ce titre, l’auteur part de l’interpellation des féministes et des abolitionnistes par Sojourner Truth, une ancienne esclave « Ne suis-je pas une femme ?» pour arriver à l’analyse des oppressions subies par les femmes noires : oppression de classe, de race, de sexe… 2- Francis Sitel évoquera le livre d’Alain Mabanckou « Le monde est mon langage »(Grasset 2016) où l’auteur dépeint l’avenir de la langue française comme langue-monde. Né au Congo, partageant son temps entre la Californie où il enseigne comme professeur de littérature à UCLA (University of California – Los Angeles), Paris où il a fini ses études, et le monde qu’il parcourt pour présenter ses livres, Alain Mabanckou est un auteur en langue française pour qui sa langue n’est pas enfermée dans le carré français. Loin de là, elle est parlée dans le monde entier par les gens les plus passionnants et les plus inattendus. Et il évoquera également le grand roman de Mabanckou « Lumières de Pointe-Noire » (Seuil, 2013) - Lieu : Au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, Paris 20è, M° Ménilmontant. - Rens : 01 40 33 26 29 contact@lelieudit.comwww.lelieudit.com http://www.societelouisemichel.org/

     

    jeudi 3 novembre de 14h à 17h30 : ‘’la Femme et la Paix’’ - Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 (Semaine Internationale de la Mémoire, du Souvenir des Tirailleurs Africains, Troupes Coloniales, Indigènes, Combattants d’Outre-Mer, de Madagascar et d’Indochine, morts pour la France lors des deux guerres mondiales de 1914-18 et de 1939-45) et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer - à l'intiative de "Chêne et Baobab", Fédération des Mariannes de la République et d'Europe (Promouvoir la Diversité en Politique) et de l'Union des Tirailleurs Africains des troupes coloniales et d'Outre-mer - Lieu : Assemblée Nationale. 126, rue de l’Université, Paris. 7è, M° Assemblée Nationale ou Invalides - Rens. : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

     

    jeudi 3 novembre de 18h30 à 20h : Rencontre-débat at autour du livre "A quand le Congo et sur le thème "Le Congo, la bataille des idées et la renaissance" en présence du co-auteur et éditeur du livre. Lieu : Librairie Tamery, 15-19 rue du Châlet, Paris 11è . Interphone: Tamery. M°: Belleville (Lignes 2 ou 11). Entrée libre. - Rens Tamery 06 10 82 29 18 - Rens. Patrick Ifonge 06 51 87 95 50 aqlc@congolobilelo.com pifonge@gmail.com www. aquandlecongo.com http://congolobilelo.com/aqlc/rencontre-debat-le-congo-la-bataille-des-idees-et-la-renaissance-africaine/

     

    jeudi 3 novembrede 13h30 à 19h : Colloque "L'Afrique est notre avenir, pour le pire ou pour le meilleur ? À l'invitation de Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin, ancien Ministre de la francophonie et de Emmanuel Dupuy, Président de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe avec : Jean-Pierre RAFFARIN ; Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali ; André VALLINI, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre des Affaires étrangères; Jean-Louis BORLOO; Hubert VEDRINE; Michel SUCHOD Ancien Vice-Président de l'Assemblée Nationale ; Hamed BAKAYOKO, Ministre de l’intérieur de la Côte d'Ivoire ; Adoum YOUNOUSMI, Ministre des infrastructures du Tchad ; Jean ARTHUIS, Président de la Commission des budgets du Parlement Européen ; Jean-Christophe LAGARDE, Député de Seine-Saint-Denis ; Jacques LEGENDRE, Sénateur du Nord, Président du groupe d'amitié du Sénat France Afrique de l'Ouest ; Jeanny LORGEOUX, Sénateur du Loir et Cher ; Yves POZZO di BORGO, Sénateur de Paris ; Séraphin MOUNDOUNGA, ancien Ministre de la Justice du Gabon ; Soumeylou Boubeye MAIGA, SG de la Présidence de la République du Mali ; Lionel ZINSOU, ancien Premier Ministre du Bénin; Mme Josephine OUEDRAOGO, Ambassadrice du Burkina-Faso à Rome ; Rémy RIOUX, Directeur de l'Agence Française du Développement. - Lieu : Salle Médicis du Sénat, 15 rue Vaugirard, Paris 6è - Rens. Quentin Delarue qdelarue.ipse@gmail.com - Inscriptions obligatoires dans la limite des places disponibles à envoyer à jm.bockel@senat.fr

     

    vendredi 4 novembre de 9h30 à 17h30 : Colloque sur le droit d'asile en Europe : Le droit d'asile en Europe est-il soluble dans la gestion des flux migratoires? France terre d’asile interroge la politique européenne d’asile - programme : Droit d’asile ou maîtrise des flux migratoires ? Les États membres devant la demande d’asile: différences de situation, intérêt commun, solidarité - Le droit d’asile et les partenariats avec les pays tiers - Lieu : Palais de la Porte Dorée, Musée national de l'histoire de l'immigration, 293 Av Daumesnil, Paris 12è, M° Porte dorée - Inscription obligatoire https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc4L7sjKkYAfrtbto71kQWFE6ISuIOtop2K3JFmcCuDHy4kJw/viewform - Rens. Service de l’information de France terre d’asile, 01 53 04 20 30 communication@france-terre-asile.org www.france-terre-asile.org

     

    vendredi 4 novembre de 14h à 17h : Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : Séminaire organisé par Silvia Bruzzi, chercheure affiliée à l’IMAF-Malher (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Henri Médard, professeur à l’Université Aix-Marseille / IMAF ; Violaine Tisseau, chargée de recherche au CNRS / IMAF et Elena Vezzadini, chargée de recherche au CNRS / IMAF - Lieu : IMAF Site Raspail, 96 bd Raspail, 2è étage, Paris 6è - Rens. elenavezz(at)gmail.com, silviabruzzi(at)yahoo.it, hv.medard(at)wanadoo.fr, violaine.tisseau(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1526

     

    vendredi 4 novembre de 15h à 19h : Savoirs, institutions, économies. Histoires connectées et dynamiques globales. Knowledge, Institutions, Economies. Connected histories and global dynamics : Séminaire organisé par Laurent Berger, maître de conférences à l’EHESS / LAS ; Juliette Cadiot, maîtresse de conférences à l’EHESS / CERCEC ; Marc Elie, chargé de recherche au CNRS / CERCEC ; Romain Huret, directeur d’études à l’EHESS / MONDA-CENA ; Corinne Lefevre, chargée de recherche au CNRS / CEIAS ; Catarina Madeira Santos, maîtresse de conférences à l’EHESS / IMAF ; Rémy Madinier, chargé de recherche au CNRS / CASE ; Natalia Muchnik, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH-GEI ; Xavier Paulès, maître de conférences à l’EHESS / CCJ ; Antonella Romano, directrice d’études à l’EHESS / CAK ; Jean-Frédéric Schaub, directeur d’études à l’EHESS / MONDA ; Silvia Sebastiani, maîtresse de conférences à l’EHESS / CRH ; Alessandro Stanziani, directeur d’études à l’EHESS / CRH, CRH-ÉSOPP (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Éric Wittersheim, maître de conférences à l’EHESS / IRIS ; Jean-Paul Zuñiga, directeur d’études à l’EHESS / CRH-GEI et Ines Županov, directrice de recherche au CNRS / CEIAS - Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr alessandro.stanziani(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1548

     

    vendredi 4 novembre à 20h30 : Projection de "La Laine sur le Dos" suivit de "Kilo 8" - "La Laine sur le Dos" (2016) de Lotfi Achour : Le long d’une route du désert tunisien, un vieil homme et son petit-fils à bord d’un vétuste camion transportant des moutons se font immobiliser par deux gendarmes. Pour qu’ils puissent repartir, la situation débouche sur la proposition d’un curieux “marché“… "Kilo 8" (2013) de Olivier Iturerere : Ils ont des rêves et espoirs malgré les vies misérables qu’ils mènent dans les égouts du centre ville de Bujumbura. - Tarifs 6.50 €. - Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne - Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

     

    samedi 5 novembre de 9h30 à 16h : Conférence débat sur la crise du Panafricanisme avec Senko Tomkam, exilé et réfugier politique en Allemagne : Soweto pleure, Mogadiscio Brûle, Harlem est en sang, le syndrome mandela, la malédiction Obama et la fin du panafricanisme - Organisé par le Réseau des Journalistes Africains à Paris à l’occasion du 40ème Anniversaire du Massacre de Soweto (le 16 Juin 1976) - Boissons et Mets Africains aux frais de chaque participant - lieu : Bourse du Travail, 3 rue du Château d'Eau, paris 10è, M° République - Rens. Et Inscription 06 05 51 80 44 suicide_du_panafricanisme@yahoo.com patricknjom@yahoo.fr

     

    samedi 5 novembre de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l'APIMIG association pour la promotion et l'intégration des migrants : accompagnement dans l'élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d'entretiens d'embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous - Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès - Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

     

    samedi 5 novembre de 13h30 à 19h30 : ‘’Je suis Tireur d’Ailleurs’’ (Cocktail, de 21h30 à 22h30) - Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer - à l'intiative de "Chêne et Baobab", Fédération des Mariannes de la République et d'Europe (Promouvoir la Diversité en Politique) et de l'Union des Tirailleurs Africains des troupes coloniales et d'Outre-mer - Lieu : les Invalides 129, rue de Grenelle, Paris 7è, M° Invalides ou la Tour-Maubourg- Rens. Et inscription : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

     

    samedi 5 novembre de 14h à 17h : Les enjeux énergétiques sous le prisme du co-développement : L’énergie est désormais au centre des dynamiques de développement des pays d’Afrique subsaharienne. Le grand déficit d’accès à l’énergie a un impact substantiel sur leurs économies. Quelles sont les solutions envisageables ? avec Jean-Louis Borloo, Président d'Energies pour l'Afrique, Jean-Louis Guigou, Président de l'IPEMED, Jean-Michel Debrat, Directeur Général d’Africafrance, Michel Nana, Senior Advisor – Africa Infrastructure Investment Managers, Jérôme Douat, Président du groupe Vergnet (spécialisé dans les Energies renouvelables), Albert-Roger Boum, Ex-Manager Total Afrique, Kelly Robin (expert économique) et Edgard Bossoken (expert & consultant énergétique) - Organisé par le Club Efficience, en partenariat avec Energies pour l’Afrique et IPEMED - Lieu : Grand Hotel Intercontinental Paris Opéra, 2 rue Scribe, Paris 9è clubefficience2.0@gmail.com contact@club-efficience.com

     

    samedi 5 novembre de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite de l’Exposition "Sacrées Graines". Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation  - Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson - et - ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    samedi 5 novembre à 19h : Polyphonies et danses des Wagogo, Clan Nyati du village de Nzali : Vivant au centre de la Tanzanie, les Wagogo sont réputés pour leurs étonnantes polyphonies vocales, leurs répertoires instrumentaux et leurs danses originales. Leurs musiques ont éveillé l'intérêt des ethnomusicologues et de compositeurs occidentaux. Le groupe du clan Nyati se compose de six femmes et de six hommes qui présentent une sélection variée de chants polyphoniques, de danses et musiques instrumentales exécutés aux moments essentiels de la vie. Un spectacle produit par la Maison des Cultures du Monde dans le cadre du 20e Festival de l'Imaginaire, en partenariat avec la Fondation Dapper Tarif : de 11€ à 22 € - Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo - Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

     

    dimanches 6 et 13 novembre à 15h : Échappée belle L'Afrique est sage mais aussi malicieuse. Les animaux raisonneurs y défilent et se croisent pour dire aux hommes leurs quatre vérités. Les crânes parlent, les fous sont sages... Avec sa voix flûtée et ronde, enjouée et grave à la fois, ses chants en wolof, sa gestuelle, son humour, ses regards, Thierno Diallo enchante le public et l'emporte loin, très loin. - Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo - Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

     

    dimanche 6 novembre de 17h30 à 18h30 : Cérémonie de Ravivage de la Flamme du Souvenir et du Dépôt de la Gerbe sous l’Arc de Triomphe, sur la Tombe du Soldat Inconnu à la Mémoire des Tirailleurs Africains. Pays à l’honneur, la Guinée - Organisé dans le cadre de la 9ème édition de la SISTATCOMI 2016 et de la sauvegarde de la Mémoire des Tirailleurs Africains et des combattants d’Outre-Mer - Rens. Et inscription : Princesse Altermath-Massing 06 36 03 96 08 fondationmemoiredestirailleurs@gmail.com mtaltermath@yahoo.fr

     

    dimanche 6 novembre à 20h30 : Projection de "Entre les Frontières" (2014) de Avi Mograbi : Avi Mograbi part à la rencontre de demandeurs d’asile Africains que l’État d’Israël parque dans un camp en plein désert de Néguev et s’interroge avec eux sur le statut de réfugié. Quel est l’élément déclencheur qui pousse un jour ces hommes et ces femmes à abandonner tout ce qu’ils possèdent ? Pourquoi Israël, terre des réfugiés, refuse de considérer le sort de ces exilés que la guerre ? Le théâtre peut-il créer un pont entre les hommes pour qu’ils se comprennent et échangent ? Avant-première, La projection sera suivie d’un débat.. - Tarifs 6.50 €. - Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne - Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

     

    lundi 7 novembre de 11h à 13h : Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen : Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). Séminaire de Hassan Elboudrari, maître de conférence à l’EHESS. - Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 helboudrari(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1528

     

    lundi 7 novembre de 15h à 17h : L’adab : une éducation et un idéal d’accomplissement humain (VIIe-Xe siècle) : Aussi surprenant soit-il, la première forme d’éducation institutionnalisée à l’ombre de l’Islam des premiers siècles n’est pas religieuse mais profane. Introduit à la cour des Umayyades pour servir d’éducation princière, l’adab s’est peu à peu structuré en un curriculum d’étude avant d’être étendu aux kuttâb, qui constituent la classe des scribes de l’administration impériale. D’où l’adab a-t-il puisé ses sources ? Quelles sont ses caractéristiques ? Sur quel programme a-t-il reposé ? Et quelle finalité a-t-il poursuivie ? Autant de questions auxquelles le séminaire se propose d’apporter des réponses : Séminaire de Houari Touati, directeur d’études à l’EHESS / IMAF - Lieu : IMAF d IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1520

     

    lundi 7 novembre de 20h à 22h : Atelier découverte de la danse traditionnelle "Longo" : "Longo" en Lingala signifie "ancre". La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. - participation libre - Lieu : Institut Longo, 57 rue des Vinaigriers, Paris 10è, M° Gare de l’est , Jacques Bonsergent, Château d’Eau - Inscription coordinationlongo@gmail.com www.longo-danse-ancrage.com

     

    lundi 7 novembre à 20h : 28ème édition Africolor en avant première avec France Musique et l’émission « Couleurs du monde » présentée par Françoise Degeorges. : Concert, ouvert au public, avec les artistes programmés pendant le festival Africolor. Ils partageront également, lors d’interviews, leurs actualités, leurs coups de coeurs et leurs futurs projets. Cette émission sera diffusée le 12 novembre à 22h sur France Musique. Une deuxième émission sera diffusée le 17 décembre à 22h avec des reportages réalisés pendant le festival. Lieu : Studio 105, Maison de la Radio, 116 Avenue du Président Kennedy, Paris 16è - Réservation obligatoire www.maisondelaradio.fr . - Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.com www.@africolor.com

     

    lundi 7 novembre à 20h30 : Projection de "Shadow World" (2016) de Johan Grimonperez : Shadow World explore l’industrie de l’armement globale : un business dans lequel les bénéfices sont calculés en dizaines de millions de dollars, tandis que les pertes sont calculées en nombre de vies humaines. Le film s’inspire du livre du même titre d’Andrew Feinstein, un ancien membre ANC du parlement d’Afrique du Sud, où il a travaillé sous la direction de Nelson Mandela. Première Française, La projection sera suivie d’un débat. - Tarifs 6.50 €. - Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne - Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

     

    mardi 8 novembre de 14h à 16h : Guerres électorales ou violences électorales ? L’usage de la violence apparaît presque toujours comme une perversion du déroulement normal des pratiques de dévolution du pouvoir à un candidat. Le séminaire sera consacré à l’analyse épistémologique de la confusion à la base des réflexions qui tendent à réduire le processus de l’élection au moment clé du vote alors que l’élection est un tout qui ne fait que l’inclure. Le moment du vote, en consacrant le choix par l’introduction d’un bulletin dans l’urne peut, à la rigueur, avoir la paix comme horizon normatif. Par contre, l’élection, en tant que processus candidat ne peut se réduire à cette simple modalité dans l’expression de la décision. Dans cette perspective, c’est bien l’horizon de la guerre que l’élection engage.: Séminaire de Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS - Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 bazengui(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1542

     

    mardi 8 novembre à 20h : Pojection de "Taafé Fanga" de Adama Drabo : "Dans une cour, la musique limpide de la kora du griot Djélimady Kouyaté invite à la veillée. Les hommes, les femmes et les enfants arrivent selon un ordre immuable et s'installent chacun dans leur groupe. Une créature de rêve apparaît et provoque le désordre en prenant place parmi les hommes. Offusqués, ils veulent chasser l'insolente, mais c'est sans compter sur la solidarité des femmes." Le film s'inspire d'un récit traditionnel où un jour, les femmes se servirent des masques sacrés pour prendre le pouvoir et inverser les rôles dans la société. Projection suivie d'un débat avec la participation de Salif Traoré, Secrétaire Général de l’Association des Cinéastes du Mali. - dans le cadre de "Mardis du cinéma" de l'Association Française d'Amitié et de Solidarité avec les Peuples d'Afrique accueillent et du 2ème Festival du cinéma malien en France - PAF 5€ - Lieu : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 6ème, M° Censier Daubenton). - Rens. 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.fr www.afaspa.com

     

    mardi 8 novembre à 20h30 : Projection de "Hissein Habré, une tragédie tchadienne" de Mahamat-Saleh Haroun : En 2013, l’arrestation au Sénégal de l’ancien dictateur tchadien, Hissein Habré, marque la fin d’un long combat pour les survivants du régime. Accompagné par le président de l’Association des victimes du régime d’Hissein Habré, Mahamat- Saleh Haroun va à la rencontre des rescapés de cette tragédie qui portent encore les stigmates de l’horreur dans leur chair et dans leur âme. Grâce à leur courage et leur détermination, les victimes créent un fait sans précédent dans l’Histoire de l’Afrique, celui de traduire en justice un ancien chef d’État. La projection sera suivie de la cérémonie de clôture du Festival, durant laquelle aura lieu la remise des prix de la compétition officielle des courts-métrages. Tarifs 6.50 €. - Lieu : Cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, Paris 5è, M° Saint-Michel-Notre-Dame, Odéon, Cluny-La Sorbonne - Rens. : 01 43 54 42 34 contact (at) cinema-droits-humains.org http://www.cinema-droits-humains.org/

     

    mercredi 9 novembre de 10h à 13h : La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines - Le cours portera d’abord sur différentes façons d’analyser les pratiques cérémonielles. L’une les voit comme la mise en forme et en acte d’un réseau particulier de relations à la fois entre les participants et avec des entités non humaines. Une autre, partant des insuffisances de cette première approche face aux ritualités New Age et néopaïennes, distingue entre de deux versants de la ritualisation : l’un centré sur une complexification des actions (condensation), l’autre sur une complexification des agents (réfraction). Enfin, le « rituel » sera envisagé en rapport avec « spectacle », « jeu » et « interaction ordinaire », comme un parmi plusieurs modes de participation ou régimes d’attention que mettent en œuvre des événements empiriques. Dans un second temps, on explorera l’intérêt et les limites de cette boite à outils face à des matériaux ethnographiques issus de recherches en cours. Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études à l’EPHE / IMAF - Lieu : EPHE, salle 124, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13è - Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1544

     

    mercredi 9 novembre de 11h à 13h : Savoirs ethnographiques et ethnographie des savoirs en Afrique : Ce séminaire revient sur des situations exemplaires du travail ethnographique, sur l’aire africaine essentiellement, qui permettent de saisir dans la longue durée la production/circulation des savoirs – scientifique, missionnaire, administratif, populaire et savant – et des systèmes de valeurs, en prenant comme point d’appui la nature du dialogue instauré avec les communautés et les interlocuteurs locaux. Relation observateur/observé, élaboration des catégories (religieuse, politique, culturelle, etc.), conditions de production des connaissances, appropriation et usages locaux d’un savoir ethno-historique, telles sont les grandes articulations de ce séminaire, dédié à une approche contextualisée des corpus ethnographiques. Séminaire organisé par Franck Beuvier, chargé de recherche au CNRS / IIAC et Andrea Ceriana Mayneri, chargé de recherche au CNRS / IMAF - Lieu : EHESS,105 bd Raspail, salle 11, Paris 6è - Rens. franck.beuvier(at)yahoo.fr, afrinauta(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1547

     

    jeudi 10 novembre de 10h à 13h : Dynamiques du genre en Afrique : Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. Séminaire organisé par Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF (cette enseignante est référente pour cette UE) et Anne Hugon, maîtresse de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IMAF - Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul - Rens. 01 44 78 33 32 annedoquet(at)yahoo.fr, anne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php

     

    jeudi 10 novembre de 14h à 17h : Qui parle au nom de l’islam ? Retour sur un siècle de fragmentation de l’autorité religieuse en Afrique de l’Ouest avec Marie Miran-Guyon, dans le cadre du Séminaire Anthropologie de l’islam en Afrique : Séminaire organisé par Rabia Bekkar, chargée de recherche à l’IRD / IMAF et Marie Miran-Guyon, maître de conférences à l’EHESS / IMAF - Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 Marie.Miran(at)ehess.fr, rabia.bekkar(at)ird.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1521

     

    lundi 10 novembre de 14h à 18h : Lancement de la campagne nationale de mobilisation citoyenne "la voix des migrants et des diasporas : Déconstruire 10 idées reçues sur les migations et le Développement" Organisé par le FORIM et ses partenaires - Lieu : UNESCO, 7 place de Fontenoy, Paris 7è - Inscription obligatoire à Adeline Mazier 01 44 72 02 88 amazier@forim.net

     

    jeudi 10 novembre de 15h à 17h : Anthropologie critique de l’État : circulation de la musique contemporaine entre l’Afrique et l’Amérique latine : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS / CESPRA . - EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è - Rens bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1527

     

    jeudi 10 novembre de 16h à 19h : Au cœur des sources : pratiques, méthodologie et interdisciplinarité. Atelier des doctorant-e-s de l’IMAF : Atelier des doctorants organisé par Iolanda Aguiar et Carla Bertin, doctorantes à l’EHESS / IMAF ; Prisca Boyamba et Clélia Coret, doctorantes à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Pietro Fornasetti (ce doctorant est référent pour cette UE) et Maica Gugolati, doctorants à l’EHESS / IMAF ; Ikram Kidari, Héloïse Kiriaku et Irène Mbezele, doctorantes à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Thiago Sapede, doctorant à l’EHESS / IMAF ; Cheikh Sene et Rafaël Thiebaut, doctorants à l’Université Panthéon-Sorbonne / IMAF ; Elizaveta Volkova, doctorante à l’EPHE / IMAF - Lieu : - IMAF/ Malher, salle Person, 2e étage, 9 rue Malher Paris 4è - Rens. thiagosapede(at)yahoo.com.br, clelia.coret(at)gmail.com, elivolk(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1518

     

    jeudi 10 novembre de 17h à 20h : « Tourisme et religions en Méditerranée. Usages culturels du religieux dans le catholicisme et l’islam contemporains (Europe du Sud-Maghreb) » avec Katia Boissevain & Cyril Isnart (CNRS, Idemec, AMU). - Dans le cadre du Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, organisé par Nadège Chabloz, ingénieure d’études à l’EHESS / IMAF ; Saskia Cousin, maître de conférences à l’Université Paris-Descartes ; Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF ; David Dumoulin, maître de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sébastien Jacquot, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C - Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

     

    jeudi 10 novembre de 18h30 à 20h : Droits humains et libertés fondamentales dans l'UE : une lente consécration, un acquis fragile : L’Europe semble être paralysée par les défis simultanés auxquels elle doit faire face : difficultés économiques, afflux massif de réfugiés fuyant la guerre, terrorisme. Dans ce terreau difficile, de nombreux citoyens trouvent refuge dans les idées radicales, voire xénophobes, des nombreux mouvements populistes fleurissant de toutes parts sur le Vieux Continent. La démocratie, les libertés individuelles et l’Etat de droit, qui durant de nombreuses décennies semblaient définitivement acquis en Europe, paraissent aujourd’hui remis en question pour la première fois depuis le début de la construction européenne. Sauvons l’Europe vous invite à réfléchir aux dangers liés à la montée en puissance de ces mouvements populistes et aux pistes possibles pour enrayer leur succès. Avec la participation de Gérard VERNIER ancien fonctionnaire à la Commission européenne et Marc SOIGNET, Responsable Communication de la Fédération Humaniste Européenne. Débat sera animé par Solen MENGUY, Chargée de Plaidoyer/Relations institutionnelles, Sauvons l'Europe - Lieu : La Maison de l'Europe - 35-37, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4è - Rens. Inscription obligatoire 01 44 61 85 85 europe1@paris-europe.eu

     

    samedi 12 novembre à 14h30 : "Soulèvement, de la Goute d'Or à la Concorde" Imaginé par l’Institut des Cultures d’Islam et le Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition Soulèvements, ce parcours va du quartier de la Goutte d’Or, dans le 18è arrondissement de Paris, au Jeu de Paume, place de la Concorde. De lavoirs en arrière-cours, il s’agit tout d’abord, avec le guide conférencier Jacky Libaud, de remonter le temps lors d’une déambulation abordant le banquet républicain du ChâteauRouge, la fermeture des ateliers nationaux en 1848, la Commune, la guerre d’Algérie et l’assassinat de Jilali Ben Ali en 1971. L’occasion également d’aborder l’épisode des sans-papiers de l’église Saint-Bernard, dont les vingt ans sont commémorés cette année, ainsi que les nombreuses actions récentes en faveur des migrants ou l’histoire de lieux culturels de la Goutte d'Or, menacés de fermeture. Après un thé à la menthe au café de l’Institut des Cultures d’Islam, le parcours se poursuit, avec le conférencier Benjamin Bardinet, dans les salles du Jeu de Paume pour la découverte de l’exposition Soulèvements. Ce projet d’envergure, conçu par le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman, rassemble des images historiques autant que contemporaines sur le thème des gestes qui soulèvent le monde ou se soulèvent contre lui : gestes collectifs ou individuels, gestes d’actions ou de passions, d’œuvres ou de pensées. Des gestes qui disent « non » face à un état de l’histoire considéré comme trop « pesant » et qu’il faut donc « soulever », si ce n’est envoyer balader... Des gestes qui disent « oui » à quelque chose d’autre : à un monde désiré meilleur, un monde imaginé ou esquissé, un monde autrement vivable ou pensable. - Tarif : 12/8€ - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    samedi 12 novembre à 14h30 : Le Grand Kilapy : Une fiction de Zézé Gamboa : Ce film raconte l'histoire de Joãozinho basée sur des faits réels et évoquée avec humour. À travers ce personnage ambigu et ses relations avec ses amis, et avec le pouvoir, se lit toute la complexité du système colonial qui marque encore la société angolaise actuelle. - Projection suivie d'une rencontre animée par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue - Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo - Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

     

    mardi 15 novembre de 15h à 17h : Les usages politiques des confréries soufies dans le monde arabo-berbère méditerranéen et en Afrique de l’Ouest : Séminaire organisé par Odile Moreau, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 / IMAF et Pierre Vermeren, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IMAF - Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens. pierre.vermeren(at)univ-paris1.fr, odile.moreau(at)univ-montp3.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1545

     

    mardi 15 novembre de 18h30 à 20h : Les migrants et l'avenir de l'Europe : Des réactions à la crise des migrants se multiplient en Europe. Femmes et hommes politiques, artistes, écrivains, intellectuels, simple citoyens prennent la parole. Nous partirons de deux citations pour lancer le débat. Avec la participation de Geneviève DOMENACH-CHICH, bureau national, CIMADE, Catherine WIHTOL DE WENDEN, directrice de recherches, CNRS, Laurent GAUDE, romancier et dramaturge et Catherine LALUMIERE, présidente de la Maison de l'Europe de Paris. - Lieu : La Maison de l'Europe - 35-37, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4è - Rens. Inscription obligatoire 01 44 61 85 85 europe1@paris-europe.eu

     

    mercredi 16 novembre à 18h30 : Hommage à l'historien Abderrahim Taleb Bendiab (1937 - 1992) avec les historiens Fouad Soufi, René Gallissot et Alain Ruscio - Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è - Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

     

    mercredi 16 novembre de 19h à 21h : Deux films documentaires autour de la cuisine et de la famille, mais surtout du rôle des femmes dans la transmission et le partage de cultures et de valeurs. Les projections seront suivies d'un temps de discussion. "les mains dans le plats" de Nouri Bouzid (France, 1994, 26’) En région parisienne, deux mères de famille subsahariennes évoquent, en cuisinant, les relations avec leurs maris, leur nostalgie de l’Afrique, et l’importance de la nourriture et des repas. Se révèle ainsi la manière de transmettre leur patrimoine à leurs enfants. - "la cuisine en héritage" de Mounia Meddour (Maroc , 2009, 52’) Au Maroc, les secrets du savoir-faire culinaire se transmettent oralement de génération en génération et de mère en fi lle. La Cuisine en héritage met en lumière le travail de recueil et de transmission de ce savoir-faire à travers le quotidien de mères de familles, cuisinières traditionnelles et « dadas » - nourrices et domestiques - Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    mercredi 16 novembre à 19h : FARR a Night sur le thème « La réhabilitation du passé colonial » avec Olivier le Cour Grandmaison, universitaire et chercheur, spécialiste des questions coloniales. Elle sera suivie d’une séance de dédicace de son dernier ouvrage « l’Empire des hygiénistes » aux Editions Fayard (2014). « Au tournant du XIXe siècle, la majorité des responsables politiques souhaitent transformer les colonies françaises en territoires sûrs et prospères vers lesquels convergeront hommes et capitaux. L’avenir semble radieux, celui de la République impériale aussi ; les réalités le sont moins. Soldats, fonctionnaires et colons meurent en masse au cours de désastres qui n’étonnent guère les médecins. Ces derniers savent l’insalubrité du climat, la corruption des sols et des eaux, la virulence des maladies tropicales qu’aggravent la précipitation des gouvernements et le conservatisme de la hiérarchie militaire. Guérir ? Eu égard aux moyens de l’époque, la réalisation de cet objectif est très incertaine. Il faut donc prévenir de toute urgence pour assurer la sécurité sanitaire des Français expatriés et les « faire vivre » aux colonies. Des praticiens nombreux et célèbres se mobilisent pour relever ces défis grâce au développement d’une hygiène exotique conçue comme une science pratique et totale. Leurs prescriptions s’étendent à tous les registres de la vie : sexualité interraciale et conjugale, organisation d’une journée type adaptée aux variations de température, alimentation et boisson, vêtements et couvre-chefs, villes et maisons coloniales, division raciale du travail entre Blancs et « indigènes ». De même, sont ainsi justifiés le travail forcé imposé aux autochtones et le maintien de l’esclavage domestique dans l’Afrique française, malgré les protestations de Victor Schœlcher au Sénat en 1880. » S’appuyant sur des sources nombreuses et parfois négligées – traités, manuels, romans… –, Olivier Le Cour Grandmaison reconstruit cette histoire complexe avec finesse en analysant les enjeux multiples liés à ces questions. F A R R (Franco Algériens Républicains Rassemblés) - Lieu : Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre 75001 Paris 1er, M°Pont Neuf - Rens. : contact.farr@gmail.comhttp://farr75016.e-monsite.com/

     

    jeudi 17 novembre de 19h à 21h : Débat "les Aventures d'une graine sacrée" avec Sylvie Durmelat, Fatema Hal, modération : Farouk Mardam-Bey : Plat emblématique du Maghreb aux origines disputées, le couscous se déguste de la Méditerranée au Brésil en passant par la France. L’Institut des Cultures d’Islam vous invite à une table ronde pour échanger autour de ce met symbole du vivre-ensemble et de liens familiaux. À travers ce plat se dessinent des questionnements relatifs aux flux migratoires, à la transmission et à la place de la femme dans la société maghrébine. - Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    jeudi 17 novembre de 9h30 à 12h30 : Construire une industrie de services numériques en Afrique de l’Ouest : Autour de Sidy DIOP, vice-président, Microeconomix avec des représentants d’Accenture, de Nokia, d’Orange, …. Dans le cadre des conférences mensuelles de la plateforme UE/Afrique(s) - Lieu : Bureau du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, Paris 18è - Rens. Inscription 01 43 21 96 76 afahoyo@entretien-eurafricains.org contact@entretiens-europeens.org

     

    vendredi 18 novembre de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle : Séminaire organisé par Rémy Bazenguissa Ganga, directeur d’études à l’EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’Université de Poitiers et Sami Makki, maître de conférences à Sciences Po Lille - lieu : : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens. : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1543

     

    vendredi 18 novembre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers - Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal - Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature ...… - Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

     

    samedi 19 novembre de 9h15 à 17h : Colloque du MRAP "La discrimination systémique" : Comprendre la discrimination systémique pour la combattre : Discrimination institutionnelle ? Discrimination structurelle ? Discrimination systémique ? Quel terme convient pour qualifier ces discriminations qui reposent sur des processus invisibles d’assignation à une place dans la hiérarchie sociale en fonction d’un critère réel ou supposé ? Le MRAP a opté pour le terme de systémique et ce colloque vise à analyser ces discriminations pour mieux comprendre ce qui se dissimule sous cette invisibilité. - Programme : 9h45 : La discrimination systémique, un concept à définir : Que dit la loi ? Bernard SCHMID, docteur en droit, Que dit la sociologie ? Christian POIRET, docteur en sociologie, Université Denis Diderot - Paris 7. - 10h30 : La discrimination systémique dans l’emploi : La discrimination systémique dans l’emploi territorial : Mireille EBERHART, docteur en sociologie présentera le rapport de l’ARDIS , La discrimination systémique dans l’emploi privé : le représentant du Défenseur des Droits - 14h : Les contrôles d’identité, contrôles au faciès ? Une réalité statistique : rapport d’Open society, sur les contrôles d’identité en France, Une réalité vécue : Me Lanna HOLLO et des témoins - 15h : Une justice égale pour tous ? Avec Me Slim BEN ACHOUR, avocat près la Cour d’Appel de Paris et Me Kaltoum GACHI, avocate au Barreau de Paris - Lieu : Bourse du travail, Paris 10è - Rens. serge seninsky sersenin@gmail.comnaccueil@mrap.fr

     

    samedi 19 novembre de 10h à jusqu'au bout de la nuit pour les plus fêtards : Journée du CCFD-Terre solidaire pour réenchanter notre citoyenneté commune en nous questionnant mutuellement à la lumière d'expériences vécues par des acteurs à Paris... mais aussi par des acteurs où la citoyenneté peut s'avérer être menacée. Nous aurons donc le plaisir de discuter aussi avec Reham d'Egypte et Rasim de Bosnie. Durant quelques heures, nous aurons l'occasion de tester des techniques de débat, de vivre des expériences d'acteurs engagés et de se questionner sur les nouvelles formes de citoyenneté. Pour finir en beauté, on propose de célébrer la citoyenneté avec une soirée festive dans un lieu sympa : et pour çà,quoi de mieux que la péniche l'Antipode !!! - Lieu : 44 rue Louis Lumière, Paris 20è - Rens. Inscription formation.ccfd@gmail.com

     

    samedi 19 novembre à 14h : Balade de 2h30 sur la Mode à La Goutte d'Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l'exposition Fashion Mix au Musée de l'Histoire de l'Immigration). Découvrez un quartier où l'atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la "Sapologie".... Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes "ambianceurs". Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M'Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes - Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr - Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr voyagesiproche@bastina.fr www.bastina.fr

     

    samedi 19 novembre à 14h30 : Ladygrey, Une fiction d'Alain Choquart : Chronique d'une Afrique du Sud post-apartheid : Dix ans après la fin de l'apartheid, au sein d'une mission française installée au pied des somptueuses montagnes du Drakensberg, une communauté de Sud-Africains noirs et blancs tente de vivre dans l'oubli des violents affrontements dont chacun porte encore en secret les blessures. Le passé va ressurgir et briser le silence, mettant en péril le fragile équilibre de la réconciliation et les rêves un peu fous des plus innocents. Projection suivie d'un débat, en présence du réalisateur, animé par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue - Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo - Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

     

    samedi 19 novembre de 15h à 17h: Découvrir le couscous aux légumes : une recette végétarienne que l'on suppose se rapprocher de la recette berbère traditionnelle. - Asmâa vous parlera de l’histoire de ces plats savoureux et vous enseignera chaque étape de leur confection, entre savant dosage d’épices et maitrise de la cuisson. Une belle façon d’apprendre des gestes issus d’un savoir-faire ancestral afi n de les reproduire à la maison, pour une dégustation gourmande entre amis ou en famille ! Asmâa Benhamra est originaire de Marrakech. Passionnée de cuisine traditionnelle, elle crée l’association La table d’Asmâa pour favoriser les échanges interculturels et réunir convivialité et plaisir autour d’ateliers culinaires.- Le jour de l’atelier, arrivez quelques minutes en avance pour mieux faire connaissance et vous familiariser avec la cuisine. Vous pourrez emporter vos créations à l’issue de l’atelier ; prévoyez un contenant. - Tarif : 20/15€ sur place et sur www.ici.paris.fr - Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    dimanches 20 et 27 novembre et 4 décembre à 15h : Soleils, A partir de 10 ans, Un film tous publics de Dani Kouyaté et Olivier Delahaye : Pour sauver Dokamisa, une petite fille malade, un vieux sage, Sotigui, l'aide à retrouver ses racines en revisitant l'Histoire, la sagesse des contes et la folie des hommes. Ce film, dans lequel on rencontre des personnages historiques comme Soundjata, Voltaire, Leopold II ou Lamizana, nous met face à nos préjugés et nos amnésies, et nous rappelle avec humour que l'Afrique a quelque chose à nous dire. Dans une Afrique magnifique, Sotigui initie Dokamisa à la sagesse universelle développée par ses ancêtres et niée par ceux qui l'ont conquise. Sotigui, avec humour et détermination vient à bout des obstacles, des résistances, des complexes, des préjugés, des amnésies, des renoncements et finit par guérir Dokamisa qui peut enfin se projeter joyeusement dans le futur. - Lieu : Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è, M° Victor Hugo - Rens. et réservations : 01 45 00 91 75, communication@dapper.com.fr www.dapper.com.fr

     

    lundi 21 novembre de 9h à 17h : Conférence "la politique de la rue en Afrique" : Depuis le début des années 2010, en écho aux printemps arabes, les sociétés africaines se soulèvent contre les régimes autocratiques et la tentation de leurs dirigeants de se maintenir au pouvoir au mépris des règles constitutionnelles. Vingt-cinq ans après les premières transitions vers le pluralisme, une nouvelle vague de revendication démocratique gagne aujourd’hui le continent, portée par de nouveaux mouvements citoyens qui innovent dans leurs manières de mobiliser les foules, par la musique notamment. Leur activisme dessine un nouvel horizon des possibles de l’action citoyenne au Sud du Sahara, une méfiance vis-à-vis des vieux systèmes de partis et une nouvelle forme de vigilance civique – l’exigence du respect de la constitution, du nombre de mandats et du calendrier électoral étant au cœur des luttes. Fruit de plusieurs années d’enquêtes de terrain, ce colloque clôt le programme de recherche du Joint African Studies Program (JASP) entre l’Université Columbia, la Sorbonne et Sciences Po sur « Les arts de la citoyenneté en Afrique ». Sur le même modèle que la conférence qui s’était tenue à Abidjan en juin 2014, il entend fournir un espace de débat entre chercheurs, artistes et activistes de la société civile sur la « politique de la rue » et les défis de la citoyenneté qui se posent aujourd’hui aux sociétés d’Afrique et d’ailleurs. Programme : 9h : Politique de la rue-cratie avec Richard Banégas, Mamadou Diouf et Thomas Fouquet - 9h30 : Le pouvoir de la rue, expériences ouest-africaines - 11h15 : Résistances autoritaires en Afrique centrale et des Grands Lacs - 14h30 : Seconde indépendance. Conférence de Mamadou Diouf (Columbia University, NYC) - 15h30 : De la violence : insurrections civiques, engagement armé & répression politique - Lieu : Sciences Po, Amphi Caquot, 28 rue des St Pères, Paris 7è - Réservation www.sciencespo.fr/ceri - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    lundi 21 novembre de 15h30 à 18h : Rencontre-débat : « Talents des diasporas africaines dans les innovations technologiques et sociales » (Entrepreneurs, innovateurs, scientifiques, créateurs artistiques, etc) et Présentation du livre du Professeur Philippe Hugon « Afriques, entre puissance et vulnérabilité » avec Victor Agbegnenou, inventeur, directeur général de KA Technologies, co-fondateur du « Réseau Energie et TIC pour l’Education », Mouhamed Diakité, entrepreneur, fondateur et directeur général de EthicPhone, Khady Sy Savané, styliste et créatrice de mode, fondatrice de la marque Mia Dreams, Philippe Hugon, professeur émérite d'économie, directeur de recherche à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), Roland Portella, Président, CADE et Malick Diawara, journaliste, responsable éditorial, Le Point Afrique - organisé par La Coordination pour l'Afrique de Demain (la CADE)  - Lieu : Conseil Supérieur du Notariat, 60, boulevard de la Tour-Maubourg, Paris 7è - Inscription : cade@afrique-demain.org

     

    lundi 21 novembre à 18h : Concert Débat « Y’en a marre » C’est à Dakar, en 2011, qu’est né « Y’en a marre », le premier des mouvements de vigilance citoyenne. A l’origine de ce courant sont des sentinelles de la démocratie : une poignée de rappeurs, dont les membres de Keur Gui, et des journalistes. Mouvement apolitique et pacifique, il contribuera à la défaite d’Abdoulaye Wade au Sénégal qui souhaitait modifier la Constitution afin de se présenter pour un troisième mandat. Au-delà d’une simple dénonciation, « Y’en a marre » cherche avant tout à replacer les Sénégalais au cœur des décisions d’intérêt public. Pour sensibiliser l’opinion, le collectif use de sa musique, des portables et des réseaux sociaux. Une Afrique 2.0 qui milite sans violence, incarne une nouvelle citoyenneté et défend la bonne gouvernance. Ce mouvement, après être devenu un pilier local de la société civile, est aujourd’hui mondialement reconnu. Il a su essaimer l’esprit de vigilance citoyenne sur tout le continent. Dix-huit mois après la chute de Wade, au Burkina Blaise Compaoré sera forcé de céder sa place sous la pression de la rue et du « Balai citoyen » mené par le rappeur Smockey et son complice Sams’K le Jah. Avec Keur Gui • Pascal Dibie, ethnologue • Séverine Awenengo Dalberto, historienne, CNRS-Institut des mondes africains Paris • Thomas Fouquet, anthropologue, CNRS-Institut des mondes africains Paris - lieu : Université Paris-Diderot (Amphi Buffon), 15 Rue Hélène-Brion, Paris 13è - Réservation : 01 57 27 59 37 www.univ-parisdiderot.fr - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com 

     

    mardi 22 novembre de 9h30 à 12h30 : « Les fils d’une même trame ? Textiles, couleurs et traite dans le Kongo and l’Angola de la première modernité » avec Caterina Madeira Santos (EHESS, IMAF) et Anne Lafont (INHA) - dans le cadre Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie Organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Marie-Laure Derat, CNRS / Orient & Méditerranée et Anaïs Wion, CNRS / IMAF - Lieu : IMAF rue Malher, Centre Malher , 9, rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul - Rens. 01 44 78 33 32 Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1552

     

    mardi 22 novembre de 9h30 à 17h : Conférence "la politique de la rue en Afrique" suite : 9h30 : De l’émancipation. Conférence d’Achille Mbembe (Wits University, Johannesburg) - 11h : Narrations de l’histoire et imaginations du futur - 14h30 : Projection du film « Une révolution africaine » puis Débat avec les réalisateurs Boubacar Sangaré et Ismaël Compaoré (Ciné droits libres, Génération Film Collectif) - Lieu : Sciences Po, Amphi Caquot, 28 rue des St Pères, Paris 7è - Réservation www.sciencespo.fr/ceri - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    mercredi 23 novembre à 18h30 : Rencontre autour de l'ouvrage collectif "Une enfance dans la guerre/Algérie 1954 - 1962, textes inédits recueillis par Leila Sebbar (Ed: Bleu autour, 2016) : Avec la participation des écrivains Leila Sebbar, Karima Berger, Dany Toubiana et Djilmali Bencheikh : Nés dans les années 1940 et 1950, quarante-quatre auteurs issus des différentes populations de l'Algérie d'avant l'indépendance racontent leur enfance dans la guerre d'Algérie. C'est inédit. C'est le bon moment puisqu'ils sont les derniers témoins directs du douloureux épilogue de la longue histoire commune à la France et à l'Algérie. Et c'est nécessaire: en puisant dans l'intime et l'opacité de l'enfance, leurs récits se chargent d'une incandescence qui agit comme un révélateur de cette guerre singulière. Une guerre longtemps innommée à Paris, alors qu'elle fut meurtrière, fondatrice de l'Algérie nouvelle et constitutive de la France actuelle, annonciatrice enfin des conflits qui s'écrivent avec les mêmes mots. Avec ses "compagnes et ses compagnons sur les routes de l'enfance dans l'ancien Empire colonial français" l'écrivaine Leila Sebbar poursuit l'exploration d'une histoire partagée entre l'Algérie et la France. - Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è - Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

     

    mercredi 23 novembre à 20h Concert de Ann O’aro : Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix : « Je viens des arts martiaux et de la musique, mais j’ai eu l’opportunité de suivre des stages de danse contemporaine et c’est ce qui m’a inspiré pour un premier projet de chorégraphie en 2013, Ave Maria Euthanatesaï, avant de choisir le maloya pour chanter à propos de sujets intimes et tabous ». - 12 € à 6 € Restauration sur place - Lieu : Atelier du Plateau, 5 rue du Plateau, Paris 19è - Réservation : 01 42 41 28 22 cdnq@atelierduplateau.org - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    jeudi 24 novembre : A l'occasion de la rentrée littéraire 2016, Leonora Miano présente son nouveau roman "Crépuscule du tourment" (Grasset) qui mêle quatre voix de femmes s'adressant au même homme. - Lieu : Librairie La belle lurette: 26, rue Saint-Antoine, Paris 4ème, M° Bastille . - Rens. 01 42 72 34 43 - 01 42 72 61 76 librairie@labellelurette.fr www.labellelurette.fr

     

    jeudi 24 novembre de 14h à 16h : « Maghreb transcolonial : imaginer la Palestine à l’ère des indépendances » avec Olivia Harrison (Assistant Professor of French and Middle East Studies, University of Southern California) : dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) organisé par Claire Fredj, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense ; Isabelle Grangaud, chargée de recherche au CNRS ; Kahina Mazari, doctorante à l’EHESS / IMAF et Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes. - Lieu : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail , Paris 6è - Rens. messaoud(at)ehess.fr, claire.fredj(at)gmail.com, isabelle.grangaud(at)gmail.com http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1522

     

    jeudi 24 novembre de 17h à 20h : « Repenser le tourisme sénégalais à partir de lieux de construction identitaire : les fêtes religieuses au Sénégal » avec « Detox, écothérapie et soins traditionnels. Les séjours en spas comme une nouvelle forme de retraite spirituelle » avec Nicolas Commune (DySoLa, Laboratoire de sociologie et d’anthropologie, Université de Rouen),Mame Salah Mbaye (Université de Franche Comté), - Dans le cadre du Séminaire Tourisme : recherches, institutions, pratiques, organisé par Nadège Chabloz, ingénieure d’études à l’EHESS / IMAF ; Saskia Cousin, maître de conférences à l’Université Paris-Descartes ; Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD / IMAF ; David Dumoulin, maître de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle et Sébastien Jacquot, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Lieu : 45 rue des Saints-Pères, Paris 6è, salle Mandel C - Rens. annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, nchabloz(at)ehess.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1525

     

    vendredi 25 novembre de 9h30 à 17h : "Au-delà des frontières" Accompagner et soigner autrement, vivre apres la torture - une journée de réflexion et d'échanges organisée le 25 novembre prochain, autour des thèmes suivants : Accueil des réfugiés en Europe : quelles perspectives, quelles priorités ? Le soutien à la parentalité et aux familles réfugiées; L'accueil et l'accompagnement des réfugiés à travers des activités collectives, notamment artistiques - A partir d’une interrogation sur les logiques à l’œuvre aujourd’hui dans l’accueil des réfugiés en Europe, le Centre Primo Levi et ses partenaires vous invitent à découvrir leurs initiatives de soutien à la parentalité et d’ateliers créatifs pour les personnes victimes de torture ou de violence politique. - Lieu : Centre Sèvres, 35 bis Rue de Sèvres, Paris 6è, M° ligne 10 ou 12 Sèvres - Réservation obligatoire infos25novembre@primolevi.org

     

    vendredi 25 novembre de 11h à 13h : Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà : Le séminaire cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. Séminaire organisé par Claire Bosc-Tiessé, CNRS / IMAF ; Carlo Célius, CNRS / IMAF ; Jean-Paul Colleyn, EHESS / IMAF (cet enseignant est référent pour cette UE) ; Anne Doquet, IRD / IMAF ; Christine Douxami, Université de Franche-Comté / IMAF et Éric Jolly, CNRS / IMAF - Lieu : IMAF du blv Raspail, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), 96 boulevard Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article1546

     

    vendredi 25 et samedi 26 novembre de 10h à 17h : Forum climats et migrations : Village associatif, témoignages, conférences, expositions … Débat dans le cadre du cycle des agoras "Climats et Migrations et après la COP21, que fait-on? Qu’il s’agisse de catastrophes naturelles, de montée du niveau de la mer ou encore de désertification, les changements climatiques et leurs effets vont faire des centaines de millions de déplacés environnementaux. Cela a même déjà commencé. Ou en est-on pour les protéger juridiquement ? Avec Christel Cournil, membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, Ibrahim El Ali, fondateur de Bluegreen, œuvrant pour la protection de l'environnement entre la rive sud méditerranéenne et l'Afrique subsaharienne et Alain Raymond, délégué à la prospective et à l'innovation de l'association France Volontaires" débats organisé par les associations "Paroles d'Hommes et de Femmes" et "Sortir du Pétrole", en collaboration avec le Carrefour des associations parisiennes en vue de leur Forum - Lieu : le Carrefour des associations paisiennes, CAP, 181 av Daumesnil, Paris 12è, M° Dugommier (Ligne 6) ou Daumesnil (Lignes 6 et 8) - Rens, Réservation conseillée: 01 55 78 29 30 ceven@paris.fr

     

    samedi 26 novembre de 9h à 17h : Un an d'état d'urgence : La France à l'ère de l'antiterrorisme - journée d'analyses et de témoignages - Aux côtés de nombreux partenaires (associations, collectifs, syndicats, chercheures), il sera question via 4 tables rondes de faire le bilan de la politique française, un an après les attentats de novembre 2015. Deux dimensions, nationale et internationale, seront abordées à travers des interventions et témoignages croisant les analyses sur le bilan de l'état d'urgence en France, son origine coloniale et son caractère raciste mais aussi à l'étranger; les alliances françaises au nom de la lutte contre le terrorisme via notamment les coopérations sécuritaires et les interventions militaires. Avec Mathieu Rigouste, Marielle Debos, Thomas Deltombe, Ludivine Blandigny, Yacer Louati, Vanessa Codaddioni, Dominique Curis, Julien Salingue, Yanis Thomas - Lieu : Bourse du travail, 3 rue du château d'eau, métro République - Rens Survie Paris IDF survieparis@gmail.com

     

    samedi 26 novembre de 14h à 19h : Salon des savoir-faire : Recyclage tendance de chaussettes orphelines, sérigraphie de motifs graphiques et invasifs, bijoux en wax, initiation aux b.a.-ba de l’attaché de foulard, trench en sac de riz ou de café, confection de robe de créateur en temps réel… tous ces talents et techniques ont été rassemblés uniquement pour le plaisir de vos yeux et de votre garde-robe ! Avec Marcia de Carvalho, Steff y de Shelbé by Pallaya, Smaïl Kanouté, l’école de la Maille, Dielle N’Diaye de Lady Soul Rebel, Malvina Herrera Kouyaté et Issa Kante. Redécouvrez également le livre Barbès Mix and Chic paru aux éditions Les Xérographes. - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    samedi 26 novembre pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris - Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. - Prix : A partir de 15 € par personne - Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris - Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr - Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

     

    samedi 26 novembre de 19h30 à 20h15 : Défilé de mode: une profusion de formes, de matières et de couleurs, made in Goutte d’Or. Pour les retardataires, il sera encore temps d’admirer une sélection de tenues, exposées dans le showroom des Gouttes d’Or de la Mode et du Design, du 28 novembre au 3 décembre 2016. Avec les créations de XULY.Bët, Aïssata Kébé, Smaïl Kanoute, Fadel Couture, Sakina M’sa, Khadim Touré, Mike DarBoe aka «  Da scientist  », Marcia de Carvalho, l’école de la maille, Olivia Oloa, Sadio Bee, Issa Kante, et pour clôturer ce défi lé avec une classe inoubliable, le grand Bachelor et les Sapeurs. - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    samedi 3 décembre à 10h30 : Détricotez la Goutte d’Or : La Goutte d’Or est tissée d’un patchwork de cultures où le vêtement s’expose, dialogue et révèle : des marchands de tissus aux ateliers méconnus, des petites mains aux diversités colorées du marché africain. Des créateurs de mode aux secrets des couturiers, brodeurs, tailleurs, c’est une société insolite qui se dévoile dans sa diversité, ses couleurs, - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Tarif : 12/8€ - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

     

    samedi 3 décembre de 12h à 21h : Bazard et Spectacle de fin d'Année de L’association Solidaires avec Madagascar - SoaMad - Lieu : CICP, 21ter rue Voltaire, Paris 11è - M° : Ligne 9 – « Rue des Boulets » - Rens. contact@soamad.org soamad2008@gmail.co http://www.soamad.org/

     

    jeudi 8 décembre de 8h30 à 17h30 : Colloque international "Emploi en Afrique : et si l’agroalimentaire était une solution ? La forte croissance démographique de l’Afrique va entraîner l’arrivée sur le marché du travail de dizaines de millions de jeunes, y compris ruraux. Il faut donc que les filières agroalimentaires absorbent une partie de ces nouveaux actifs. L’émergence des classes moyennes, l’urbanisation et le développement de la grande distribution vont créer des opportunités pour ces filières. Cependant, l’augmentation nécessaire de la productivité du travail en agriculture, pour accroître les revenus agricoles et réduire les inégalités, risque de détruire des emplois. L’enjeu est donc double : promouvoir un modèle de développement agricole à la fois productif, durable et inclusif ; d’autre part, exploiter les gisements d’emploi considérables, qui existent dans les industries d’amont et d’aval de l’agriculture. Ces évolutions exigent d’énormes investissements, publics comme privés, y compris dans la formation des jeunes. Trois tables rondes et un face à face permettront à des experts, des responsables agricoles et des décideurs politiques d’échanger sur ces questions. Les tables rondes seront consacrées au potentiel de création d’emplois dans les filières agroalimentaires, à la création d’un environnement favorable aux entrepreneurs ruraux et, enfin, aux moyens de favoriser l’attractivité de l’agriculture auprès des jeunes. De son côté, le face à face questionnera la possibilité de générer une augmentation nette d'emplois de qualité dans l'agriculture. - Lieu : Centre de conférences de l'OCDE, 2 rue André Pascal, Paris 16e - Rens. Inscription farm-colloque@fondation-farm.org

     

    Actions situées dans les Yvelines (78)

     

    jeudi 10 novembre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d'une minute, d'une dizaine de minutes ou d'une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles - Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud - avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles - Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

     

    mardi 15 novembre à 20h30 : Conférence-débat "Les migrants, une chance pour nous ?" Intervention de Catherine Wihtol de Wenden, Directrice de recherche au CNRS et spécialiste des migrations internationales. Organisée par le CCFD-Terre Solidaire, le RESF, Amnesty International, la Cimade, le Secours Catholique et l'APIV (Accueil et Promotion des Immigrés à Viroflay) - Lieu : Salle Dunoyer de Segonzac, 14 avenue des Combattants, Viroflay (78) - Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

     

    samedi 19 novembre : Expo-vente des 19 assos du Collectif Versailles Solidarités Internationales - Dans le cadre de la semaine de la Solidarité Internationale - Lieu : place du Marché Notre-Dame à Versailles (78) - Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

     

    vendredi 25 novembre à 20h30 : Témoignages d'expériences et de rencontres dans des pays en voie de développement - Dans le cadre de la semaine de la Solidarité Internationale - Lieu : salle Marcelle Tassencourt (croisement des rue de Solférino et de Rémilly ) - Rens. Catherine Domergue cadomergue@yahoo.fr

     

    samedi 26 novembre à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes - Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s'agit d'alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l'étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. - avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) - Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

     

    Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

     

    samedi 5 novembre de 9h à 11h : Permanence-conseil "droits des étrangers" à Courbevoie - Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie - Rens. : 06 17 52 37 30 zohra.b@numericable.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

     

    samedi 12 novembre de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d'Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu'européennes, quand il ne s'agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme - Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité - Lieu : - Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) - Rens. Éric Colas eric.colas@evab.org attac.cables92@gmail.com

     

    jeudi 17 novembre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d'ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus dmonde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d'ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d'ATTAC92, de l'’Arche de Lanza del Vast etc... - Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche - Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

     

    samedi 19 novembre à 20h30 : Afrique debout avec Keur Gui (Sénégal) Ewlade Leblade (Mauritanie) et Cheikh MC (Comores) : Africolor met un coup de projecteur sur les artistes qui s’expriment en faveur de la démocratie. Une soirée pour la défense des libertés et des droits fondamentaux, où la révolution se fait en musique. Tous ces artistes incarnent une jeunesse déterminée qui dénonce un pouvoir arrogant et corrompu. Ils portent un discours virulent, mais soutiennent une mobilisation pacifiste pour concentrer les énergies positives, unir et rassembler la société civile. Ces inlassables militants, à travers leurs textes et leur travail de conscientisation, favorisent l’émergence d’une action citoyenne, soulignant l’espoir d’un rassemblement sous un vaste mouvement panafricain. Tous très engagés, ils sont notamment à l’initiative de mouvements citoyens qu’Amnesty International a récompensés à travers le prix « Ambassador of Conscience » cette anné - Restauration sur place - Tarif : 12 € à 6 € - Lieu : Le Tamanoir, 27 Avenue Lucette-Mazalaigue, Gennevilliers (92) - Réservation : 01 47 98 03 63 www.letamanoir.com . - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    Actions situées en Seine St Denis (93)

     

    les 2, 3, 16, 17, 30 novembre et 1er décembre de 18h30 à 21h30 : Réussir son projet de solidarité internationale - De l’idée au financement : Ce cursus de six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. - Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C'est pourquoi avant de s'inscrire, il faut s'engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement - Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso - Rens. vialemonde@cg93.frwww.vialemonde93.net www.coopdec.org - Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 - Inscription à Vialemonde ou sur www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

     

    vendredi 4 novembre de 17h30 à 22h : 6ème édition de la Soirée de l'Entrepreneuriat Nord-Sud - Entreprendre pour l’Afrique de Demain : A l’occasion de la semaine de la finance solidaire, le Service International d’Appui au Développement (SIAD) et la COFIDES Nord-Sud organisent chaque année la soirée de l’entrepreneuriat Nord-Sud. Cette soirée, destinée au grand public, permet de découvrir et de récompenser les meilleurs projets entrepreneuriaux, inscrits dans une dynamique Nord-Sud. Des visions seront exposées, des rêves seront partagés et des parcours, baignés par la diversité, seront mis en lumière au bénéfice d’une synergie entrepreneuriale durable et responsable entre le Nord et le Sud. Les Temps Forts : Espace d’exposition : village d’entrepreneurs, Table Ronde autour de la Finance Solidaire et de l'Entrepreneuriat en Afrique, Projection cinématographique, Remise des Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud, Rencontres Business-to-business (B2B), Cocktail aux saveurs africaines - Lieu : Salle des fêtes de l'Hôtel de Ville de Montreuil (93), place Jean Jaurès à Montreuil (93), M°: Mairie de Montreuil - Rens. 09 53 19 16 03, 01 49 33 00 51 eleonore.genest@siad.asso.fr benjamin.szajda@siad.asso.fr http://www.siad.asso.fr - www.cofides.org

     

    mercredi 9 novembre de 19 h à 20h30 et tous les mercredis : Cours de danse de Guinée animé par Nsira Diallo - tarif : cours d'essai : 5€, à l'unité : 15€ ou annuel - Lieu : Centre Mendès-France, 59, rue de la Solidarité à Montreuil (93), M° Croix-de-Chavaux (ligne 9) / RER A Vincennes - Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

     

    mardi 22 novembre à 19h30 "la politique de la rue en Afrique" suite volet Rap Pour clôturer son weekend sur la thématique des vigilances citoyennes, Africolor s’associe au JASP et à Sciences Po en invitant les rappeurs engagés dans ces mouvements citoyens sur la scène de Canal 93. Lexxus Legal offre un rap inspiré par le groupe américain Public Enemy et invite pour l’occasion Valsero, auteur camerounais d’hymnes revendicateurs pour la jeunesse de son pays. Kajeem, artiste incontournable de la scène ivoirienne, partage la scène avec deux artistes qui usent de leur rap comme une arme pour éveiller les consciences africaines : Sam’s K le Jah et Billy Billy. - 10 € à 8 € - Lieu : Canal 93, 63 Avenue Jean-Jaurès, Bobigny (93) - Réservation : 01 49 91 10 50 www.canal93.net - Rens. communication@africolor.com www.@africolor.com

     

    vendredi 25 novembre à 20h : Afrique d'Ici avec Léontina Fall, Kamele ngoni, Valentin Ceccaldi, Violoncelle, Giani Caserotto, Guitare, Baye Cheikh Mbaye, Compositions, percussions, Mamadou Lamine Mbaye, Percussions, chant, Fanta Lemoine, Chant, Kanazoé, Balafon, Cheikh Sow, Percussions - 8.50 € à 7 € Restauration sur place - Lieu : Espace Marcel-Chauzy, Hôtel de ville, Esplanade Claude-Fuzier, 93140 Bondy (93) - Réservation : 01 48 50 54 68 - communication@africolor.com

     

    samedi 26 novembre de 10h à 16h . Séminaire sur l'expertise à l'épreuve de la transcuturalité et projection de « Les enfants d’Hampaté Bâ » de Emmanuelle Villard (2011) 00h50min avec Ejiptia Yannakakis - Lieu : Institut Nénuphar, 72, Rue Victor Hugo, Pantin (93), M° Eglise de Pantin - Rens. 01 57 14 92 30 ahuefai.france@gmail.comwww.ahuefa.org

     

    du lundi 28 novembre au 16 décembre : Exposition "les tirailleurs sénégalais pendant la guerre de 14" : à destination de la diasporas, publics scolaires, anciens combattants, associations à vocation historique … - Lieu : Hôtel de ville de Montfermeil - 7-11 Place Jean Mermoz, Montfermeil (93) - Rens. : Joël Broquet 06 16 58 06 00 dircas@cas-france.org - Présentation de l’exposition http://lacaravanedlm.tumblr.com/

     

    mercredis 30 novembre, 14 décembre et jeudi 15 décembre de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale - De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. - Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C'est pourquoi avant de s'inscrire, il faut s'engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement - Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrets Bobigny Pablo Picasso - Rens. vialemonde@cg93.frwww.vialemonde93.net www.coopdec.org - Rens.  les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 - Inscription à Vialemonde ou sur www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

     

    Actions situées dans le Val de Marne (94)

     

    jeudi 3 novembre à partir de 18h30 : 1ère soirée dans le cadre du forum « Demain, le Monde?! Les riches ont-ils « gagné la lutte des classes », comme le prétend le milliardaire Warren Buffett? Évidemment pas. Mais qu’est-ce qui affaiblit les espoirs et décourage les luttes? Est-il possible de comprendre ensemble les raisons de notre dispersion et la façon d’en sortir? Pourquoi la démocratie et la politique ne paraissent plus servir à grand-chose? Pourquoi les classes populaires, qui pourraient être aujourd’hui une force plus considérable que jamais, sont-elles si divisées et impuissantes ? Comment inventer sinon un rêve commun ? Pour faire quoi? «…nous parlerons en cassant la croûte avec ce que chacun aura apporté à penser, à manger et à boire… et à penser» - Lieu : Théâtre Antoine-Vitez d’Ivry-sur-Seine, M° « Mairie d’Ivry » - Rens. 01 46 70 21 55, 01 77 67 03 00 infos-espaces-marx@espaces-marx.org http://theatredivryantoinevitez.ivry94.fr

     

    vendredi 4 novembre de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l'étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l'attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d'asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l'Orge, Ligue des Droits de l'Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. - Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge - Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

     

    samedi 5 novembre à 17h15 : Projection de Daba, gouvernante, juin 2014, suivi d’une rencontre avec le réalisateur, Denis Gheerbrant : Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Geŕaldine, Fatoumata... elles sont une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Les personnes qui travaillent dans le nettoyage forment une main-d’oeuvre invisible, souterraine, meprisée , que l’on ne croise que dans le met́ro. Pour moi c’est làque tout commence, dans le met́ro quand vous vous dites : tiens, quelle existence ces gens ont-ils ? Ils viennent de quelque part, d’une culture et nous les maintenons à leur place de soutiers de notre ećonomie en det́ournant notre regard.» (Denis Gheerbant) - Dans le cadre du festival film altermondialiste d'Ivry - Lieu : Cinéma Le Luxy, 77 avenue Georges Gosnat 94200 Ivry-sur-Seine (94) - Rens 01 72 04 64 60 patrice.spadoni@wanadoo.frmtdufour@free.fr www.luxy.ivry94.fr

     

    du samedi 5 novembre au 18 décembre, les samedis à 20h30 et dimanches à18h : Représentation de L'indien qui marche sur la mer, le retour" Création du théâtre Aleph, Texte et mise en scène Oscar Castro, Chorégraphies : Sylvie Miqueu, Musiques : Jean-Jacques Lemêtre, Musicien: François Essindi - Tarif 15€ à 10€ - Un plat latino est offert par le théâtre après la pièce, partagé entre artistes et public dans une ambiance conviviale et chaleureuse - Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colom, à Ivry sur seine (94)- Reservation 06 95 67 28 15 01 46 70 56 85 theatrealeph@wanadoo.fr www.theatrealeph.com

     

    samedi 12 novembre à partir de 12h30 : pour le 40èm anniversaire de Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies : Projections, Expositions de photos, Débats, Dégustation de plats comoriens, Musiques tropicales, Slams, récits des Comores, tables de presse, Point presse … - 13h - Projection du film documentaire «Kwassa Kwassa Creuse» de Patrick Watkins, suivi d’échanges - 14h30 - Récit du 12 novembre 1975 - 15h30 - Plateau 1: 40 ans d’indépendance inachevée … Intermède musical, slam … expositions - 17h - Plateau 2 : 20 ans de visa Balladur, ça suffit ! - 18h15 – Dégustations, ambiance musicale, visite des expositions…. Le CDISCOM ( http://cdiscom.skyrock.mobi/) célèbre la commémoration du 12 novembre 1975 (Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies), - Lieu : Espace André - Maigné, 18 Bis rue du 14 juillet, au Kremlin-Bicêtre (94) -Arrêt: ligne 7, Porte d'Italie ; Bus 47 ou Bus 131 arrêt Roger Salengro.… - Rens. amabadi@gmail.com

     

    dimanche 13 novembre de 15h à 18h30 : Bal afro Bamako - Danses du Mali, "Autour d'un répertoire de danses du Mali, Manu Sissoko vous initiera au lien danse-musique et vous guidera petit à petit avec bienveillance à danser en solo dans le Cercle avant même que vous ne vous en rendiez compte ! Énergie à la bamakoise assurée !" - Lieu : Salle Marcel Paul, 17 rue Raymond Lefèvre à Gentilly (94) - Rens. Association pazonote 07 83 25 88 37 manudipasquale@yahoo.fr www.pazonote.com

     

    vendredi 18 novembre à 20h45 : Concert de Ann O’aro : Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix : « Je viens des arts martiaux et de la musique, mais j’ai eu l’opportunité de suivre des stages de danse contemporaine et c’est ce qui m’a inspiré pour un premier projet de chorégraphie en 2013, Ave Maria Euthanatesaï, avant de choisir le maloya pour chanter à propos de sujets intimes et tabous ». Son écriture sauvage s’imprègne des langages accidentés ou des tics langagiers : une fulmination poétique branchée sur les tabous insulaires et les émotions fortes, la violence sexuelle, l’inceste et les passions amoureuses, comme dans Kap Kap, une de ses chansons écrite dans le créole de la Réunion, son île natale. Un fonnkér cru et cinglant qui décrit l’étreinte d’un père incestueux, qui embrasse la folie et la violence d’une pulsion criminelle dans toute sa banale sauvagerie : « Amoin, marmay, bonom, lo lou, tousala ansanm, mi mor pour rash aou in kri, kan mêm sa pal amour / Moi l’enfant, l’homme, le loup, tout à la fois, je meurs de t’arracher un cri, à coup de griffes, à coup de queue, même si ce n’est pas un cri d’amour ». - Tarif 16 € à 12 € - Lieu : Le comptoir, 95 Rue Roublot, Fontenay-sous-Bois (94) - Réservation : 01 48 75 64 31 musiquesaucomptoir@sfr.fr . - Rens. Béatrice Akakpo concerts@africolor.comwww.@africolor.com

     

    dimanche 20 novembre de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d'Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane - Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) - P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) - Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université - Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23 jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

     

    Petites annonces

     

    DEVENEZ MEMBRE DE L'ACADÉMIE FRANCOPHONE et PUBLIEZ TOUT NATURELLEMENT VOTRE LIVRE. - Les éditions Académie Francophones sont mutualiste : créées par les membres de l'association Académie Francophone elle ne font pas de compte d'auteur : Une Fois le devis de fabrication d'un livre établi, son montant est divisé par le nombre des auteurs membres qui cotisent pour la publication du livre de leur camarade. Puis vient le tour de chacun, et ainsi de suite. Une fois le livre publié, les camarades prennent un exemplaire à moitié prix par solidarité, et le reste est distribué dans les librairies. Un comité de lecture formé d'enseignants retraités, établit une fiche technique sur la lecture de chaque texte. - Rens Sophie Boutcheu academie.francophone@yahoo.fr

     

    Vous avez besoin d'une consultation pour une demande de soin et d’accompagnement concernant une agression, une violence, un viol, une excision, un mariage forcé, etc… Contactez le secrétariat de la maison des femmes au 01 42 35 61 28. Pour toute autre demande, contactez le secrétariat qui saura vous orienter. Les consultations ont lieu du lundi au vendredi, de 9h à 17h à la Maison des Femmes de Saint-Denis au 2, rue du docteur Delafontaine, 93205 Saint-Denis. Par courriel contact@lamaisondesfemmes.fr - Rens. contact@federationgams.org http://federationgams.org/

     

    Le concours littéraire international de l'Académie Francophone est ouvert du 30 novembre 2016 au 29 mars 2017. résultats : début mai remise des prix et diplômes littéraires fin mai - Sujet libre : Poésie : libérée, classique ou religieuse. Récit, philosophie, nouvelle, roman, essai, conte, histoire et texte dramatique. Règlement du concours à retirer par mail sur matcheuma@yahoo.fr ou par courrier à Académie Francophone, 19 boulevard Branly 60180 Nogent -sur-Oise. - Rens. 06 59 11 86 39, 06 20 50 02 40 matcheuma@yahoo.fr https://matcheuma.worpress.com

     

    Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) lance la troisième édition 2016 du PRIX MADIBA. Organisée sur le thème « Je résiste, j’existe ! Récits d’une lutte cachée », cette 3ème édition consacrera les initiatives et projets des associations de migrant-e-s mis en œuvre en faveur de l’autonomisation des femmes et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles. L’appel aux initiatives est ouvert jusqu’au 20 novembre 2016. Les lauréat-e-s seront récompensé-e-s dans le cadre de la Cérémonie de remise des prix lors de la journée de réflexion autour des formes de résilience des associations de solidarité internationale, particulièrement celles des femmes ici et là-bas. L’évènement se tiendra le vendredi 16 décembre, de 9h30 à 18h à la Mairie du 20ème (6 Place Gambetta, 75020 Paris) et marquera la Journée Internationale des Migrant-e-s célébrée par le FORIM chaque 18 décembre. - Rens. Et Inscription : 01 44 72 02 88 nmotriuc@forim.netwww.forim.net

     

    La Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des Entreprises (CICP), plateforme de promotion des PME africaines à l' international vous propose CICP MAG, son magazine économique. Tiré à 10 000 exemplaires pour ce premier tirage, il sera distribué dans les milieux d’affaires, lors des forums, conférences, rencontres d'affaires consacrés à l'Afrique en France, en Europe et à travers l'Afrique. M Freddy D. ZANGA 07 51 97 21 37 , 06 66 20 94 63 dom.zanga@cicpgroup.comassociation.cicp@hotmail.fr http://www.cicpgroup.com 

     

    Ouvrage d'actualité

     

    "Prière et Enseignements Pharaoniques de Nafakururé" de Pierre Nillon : Quelle histoire voulez-vous enseigner à vos enfants ? Celle basée sur le mensonge d'état ou celle que tout le monde connaissait avant le Nouvel Ordre Mondial ! L'égyptologie occidentale a-t-elle vraiment déchiffré les hiéroglyphes égyptiens ? Que savons-nous vraiment des principes de base des hiéroglyphes égyptiens qui sont à la base une écriture éthiopienne ? Les égyptiens étaient les hommes les plus religieux et ils croyaient en la réincarnation fondement de leur religion, matérialisé par la momification ! - 434 pages 30€ - rens 06 26 88 65 48 pierre.nillon@gmail.com

     

    Le racisme dans le discours des élites par Teun A. van Dijk Traduit de l’anglais par Patrice Riemens, révisé par Anne Querrien : Les élites européennes sont racistes, et de longue date. Leur racisme ne se limite pas à de simples « mots » ou « idées », mais il constitue une pratique sociale envahissante et influente qui donne lieu, pour les minorités, à des formes concrètes d’inégalité ethnique et de subordination dans la vie de tous les jours. Revue Multitudes 2005/4 (no 23) Pages : 220 Éditeur : Assoc. Multitudes - Rens. fabienne.haloui@orange.fr https://www.cairn.info/revue-multitudes-2005-4-page-41.htm

     

    sortie de "Alma Mater" pour quelle dualité emancipatrice de la démocratie rd congolaise , aux Editions "Les Arcanes Ngal" pour cette rentrée littéraire des écrivains et auteurs du Bassin du Congo. C'est un récit de 187 pages, à 14,90€ . Il est en librairie (Librairie Galerie Congo 23 rue vanneau -75007 Paris , Librairie Présence Africaine rue des écoles -75005 Paris et Tamery Librairie Kamite Panafricaine sis 19 rue du Chalet -75010 Paris). Ce récit réunis pour la première fois en un seul ouvrage, des faits , des projets, des analyses qui permettent de comprendre et de mettre en lumière les ressors nécessaires à l'émergence de la femme. Rens. Tina NGAL 06 46 30 77 85 nta1972@yahoo.fr

     

    L’auteur et dessinateur Serge Diantantu sollicite votre soutien pour publier un album de bande dessinée sur la biographie de Simon Kimbangu. Son histoire a commencé au Congo belge vers les années 1920 et est intimement liée à la colonisation de ce pays. L'ouvrage de plus de 144 pages (regroupant en un unique volume les 3 albums de BD de 48 pages chacun précédemment édités chez “Mandala-Éditions“) en couleurs permet de faciliter la compréhension de cette phase méconnue de l'Histoire africaine. Cet album original envisage de faire connaître cette figure historique totalement méconnue à l'étranger bien que vénérée partout en Afrique centrale. Il retrace la vie de Simon Kimbangu, ses actions et ses enseignements depuis son enfance jusqu'à son tragique périple à travers tout le Congo et sa détention pour tenter de le forcer au silence. Dès son arrivée à la prison d’Elisabethville, ce prophète de la non-violence est reclus dans la section des prisonniers dangereux et y est soumis au supplice. Emprisonné pendant plus de trente ans dans les geôles du Katanga, il reste encore pour ses nombreux admirateurs plus qu’un opposant, un véritable messie désigné par le peuple pour dessiner et conduire la destinée de son pays, le Congo. Vous découvrirez ainsi les raisons qui conduisirent les autorités belges à arrêter plus de 150 000 personnes pour mâter la révolte qui grondait, privant 39 000 d’entre eux de leurs droits les plus élémentaires en les déportant et en les reléguant à travers le Congo et l’Afrique. - Rens. Diantantu Serge diantantus@yahoo.fr - Souscription BD Simon KIMBAGNUhttps://fr.ulule.com/simon-kimbangu/

     

    Lieux d'interêt : Librairie africaines, …. Pour vos cadeaux de noël

     

    Biblothèque Philantropique (de diffusion) : pas de site internet ni même d'adresse internet, juste un passioné bibliophile, il vous dénichera l'ouvrage introuvable et pour le plaisir de la rencontre vous le remettra en main propre : Mabaya 06 80 78 22 01

     

    Libraire L’Harmattan de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h - Lieu 16 avenue des Ecoles, 75005 Paris 5è, M° : Maubert-Mutualité (Ligne 10) - Rens. : 01 40 46 79 11 www.librairieharmattan.com

     

    Libraire Présence Africaine, Horaires de 10h à 19h - Lieu : 25 bis avenue des Ecoles, Paris 5è, M° Maubert-Mutualité (Ligne 10). - Rens 01 43 54 13 74

     

    Librairie A-Free-Can sur Internet http://a-free-can.com/

     

    Libraire Panafricaine Tamery de 10h à 22h - Lieu 19 rue du Chalet, 75010 Paris 10è, M° Belleville (Lignes 2 ou 11, sortie numéro 5 donnant accès à la rue du Faubourg du Temple, prendre tout de suite le sens contraire à la sortie du Métro et longer le boulevard de la Villette puis à 15 mètres prendre la rue Civiale à gauche et finalement vous arrivez dans la rue du Chalet). - Rens. 01 48 03 16 35.

     

    Librairie Soumbala, portail francophone du livre africain - Rens. contact@soumbala.com www.soumbala.com

     

    La Boutique Africavivre 03 23 74 89 95 https://www.laboutiqueafricavivre.com/


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires